Arnaud Charrier et Pierre Petit : ces deux-là connaissent la chanson. Ils ont quitté de belles maisons (Plaza, Ledoyen, Beurre-Noisette) pour venir s’affranchir sur les rives de SoPi, ce coin si remuant du gosier du 9ème arrondissement. C’est donc place Gustave Toudouze qu’ils ont amarré leur petit bistrot au feeling vintage et au décor familier, filant gentiment la métaphore musicale (pochettes de 33 tours et grammophone), l’autre passion d’Arnaud.

Dans l’assiette, un bonheur de mélange, mixant tradition et goût du jour : « Effilochée de queue de bœuf, poireaux vinaigrette, crème raifort wasabi » qu’accompagne un bouillon parfumé avec ses pâtes alphabet délicieusement enfantines, « Foie de veau, crèmeux de céleri, cresson, pickles framboise » servi très épais et moelleux. « Oeuf crousti-mollet, betterave rapée, noisettes caramélisées, ravigote, mimolette » entrelaçant crémeux, rondeur et pointes acidulées… Un vrai talent de composition et de justesse.

Belle sélection de fromages (humm, ce brebis corse aux herbes !), desserts pas en reste (délicat « Gaspacho d’ananas frais » et sa crème légère à la noix de coco), carte des vins finement travaillée, autant dire qu’on tient là une adresse de belle extraction. Ce n’est pas la foule chaleureuse qui s’y presse midi et soir qui nous démentira. Donc : on réserve !

 

Thierry Richard

 

Les Affranchis
5 rue Henry Monnier
75009 Paris
01 45 26 26 30
Fermé le dimanche et le lundi
Formule déjeuner : 19 €, menus à 26 € et 33 €