Si on répète souvent que la taille n’a pas d’importance, ce n’est pas le cas des chaussettes pour hommes. Dans la vie des hommes, il y a ceux qui portent des mi-bas puis il y a les autres. Adoptés depuis toujours par nos amis transalpins qui connaissent les règles de l’élégance sans en avoir l’air, les mi-bas ne représentent qu’un pourcentage faible des chaussettes de la population française. Profitons de l’émancipation « chaussetière » aujourd’hui dans la garde-robe masculine, devenant un véritable accessoire intéressant dans sa mise, pour faire un petit tour en ligne et dans nos rues pour dénicher les bons endroits où se procurer les meilleurs produits.

bobo-1967-01-g

On rappellera, au cas où vous l’auriez oublié que la chaussette est donc souvent à côtes, obligatoirement longue, arrivant sous le genou afin d’éviter l’apparition d’un bout de mollet poilu ou non lorsque vous avez le pied sur le sol quand votre scooter est à l’arrêt ou que vous croisez les jambes en réunion. Que les couleurs basiques sont le gris anthracite et le bleu marine à posséder en quantité. Pas de noir sauf si vous travaillez à l’Hôtel Costes en costume noir (on reparlera de cet accoutrement un jour). En revanche de la couleur unie et aussi des versions à motifs (rayures, pied-de-poule, pois) pour jouer avec vos tenues. À vous de trouver le bon dosage. Pas de blanc sauf en cas de sport. Quand aux matières, le fil d’Écosse est le roi et peu convenir toute l’année, sauf pour les mois d’hiver intense où vous pouvez mixer avec des versions laine ou cachemire. Pour les marques de référence, on citera Doré-Doré (made in Italy) en France (ex DD), Bresciani, Gallo, Gammarelli et Palatino pour L’Italie, Pantherella pour la Grande-Bretagne, Falke et Burlington pour l’Allemagne. On ne traite ici que le mi-bas de ville, pas la paire de chaussettes que vous enfilez le week-end dans vos Timberland ! Quelques boutiques intéressantes à Paris ont pendant longtemps été les seules à représenter le mi-bas (italien souvent) dans une belle gamme de couleurs :

– Crimson rue marbeuf, une institution du cachemire très 8ème. Pendant longtemps, la seule boutique à proposer une grande sélection de mi-bas de couleur de la marque Palatino avant que les blogs et autres magazines de mode nous parlent de la « chaussette de couleurs tendance pour l’homme ». Les Grands Ducs l’ont fréquentée bien sûr. Cher mais bien.

– Le sympathique chausseur Matthew Cookson (ex Shipton & Heneage) et les boutiques Crockett & Jones proposent de belles sélections de mi-bas de couleurs également depuis longtemps.

– L’exclusif et pointu Marc Guyot avec son style année 30 propose sa propre marque de mi-bas fabriqués en Italie dont certain à motifs pied-de-poule.

– Kimono, une boutique au charme désuet propose sur le boulevard Haussmann les marques de chaussettes Gallo, Doré-Doré, Pantherella ainsi que leur propre marque, mais aussi des cravates et nœuds papillon. Un commerce spécialisé à l’ancienne. On adore.

– Les grands magasins bien sûr : Le Printemps, les Galeries Lafayette proposent les grandes marques classiques comme Doré-Doré (ex DD), Falke et Burlington. Le Bon Marché apporte une touche latine avec la marque Gallo aux mi-bas à motifs.

Le nouvel entrant sur la scène parisienne est sans contexte Mes Chaussettes Rouges dans le 15ème. Deux garçons devenus spécialistes de la chaussette (du mi-bas pardon) qui ont été les premiers en France a importer la fameuse marque romaine Gamarelli connu pour fournir les « chaussettes du Pape » (poncif des forums d’élégance masculine). Uniquement 3 couleurs au catalogue (rouge, violet et noir) mais qui aujourd’hui cohabitent avec les plus belles marques de mi-bas comme Bresciani ou Gallo au sein de cette boutique. On trouve également la marque Mazarin née de la rencontre d’un chaussetier et du tailleur Stark and Sons de la rue de la Paix. Vous seriez bien inspiré de passer dans cette boutique de connaisseurs même si les produits sont disponibles en ligne.

Egalement la boutique The Nines rue Saint-Honoré qui propose au travers de son label Le Chaussetier (disponible aussi en ligne), une gamme intéressante de mi-bas sous sa propre marque (à 9 euros !, à tester donc) mais aussi chez Pantherella. Egalement à disposition un semainier qui permet d’acheter 5 paires de chaussettes de couleurs différentes.

On trouve ensuite des pure players de la chaussette comme Archiduchesse, la chaussette made in France, le pionnier sur le web, qui propose maintenant une gamme premium. Sur Ohmysocks, on propose également un semainier de mi-bas et une collection de couleurs intéressantes fabriquée en fil d’Ecosse au Portugal. Le site Blacksocks et ses chaussettes sur abonnement pour être sûr de toujours avoir l’essentiel. On choisit la catégorie « chaussettes longues » puis on sélectionne sa pointure en bleu marine et gris et on s’abonne pour un nombre de livraisons par an de mi-bas.

Enfin pour ceux qui ne jurent que par la chaussette blanche, il y a la maison WeissLeib qui propose une offre de sur-mesure… On dit cela, on ne dit rien.

 

Guillaume Cadot