L’été qui approche et le besoin urgent de retrouver un peu de ligne (ou au moins s’y remettre), quelques semaines après avoir enchaîné le semi et le marathon de Paris : c’est décidé, ce printemps, vous ne courrez pas qu’après les jolies filles ! Oui mais voilà, Paris n’a pas, comme New York et Londres, son Central Park ou son Hyde Park, et les espaces verts ne sont vraiment pas fait pour le jogger débutant ou l’aficionados du kilomètre que vous êtes. C’est en tout cas l’argument que vous avancez le plus souvent lorsque l’on vous sonde sur votre pratique du sport… Avec nos spots parisiens de course à pied préférés, vous voilà désormais sans excuse.

 

Parc des Buttes-Chaumont : le plus exigeant

Les accélérations en côte, les mollets qui piquent en fin de session, c’est votre truc ? Pas de doute, il faut vous entraîner au Parc des Buttes-Chaumont. Inauguré sous le règne de Napoléon III, cet espace vert de 25 hectares est LE spot à privilégier lorsque l’on prépare des courses où le dénivelé est de la partie (on pense à la classique Marseille-Cassis notamment). À éviter après 11h du matin les week-ends où il fait beau (c’est vite noir de monde).

 

Berges de la Seine : le plus « carte postale »

Courir en se rappelant à quel point Paris est une ville de beauté(s). Ou comment joindre l’utile à l’agréable, et surtout ne pas faire une fixette sur le point de côté qui vous titille toujours après 30 min de course. Vous voici sur les berges de Seine. Du pont de Sully au Musée de l’Orangerie, ce n’est pas seulement la Seine mais bien un pan de l’histoire de France que vous remontez. Les dimanches et fours fériés entre 9h et 17h uniquement.

 

Jardin du Luxembourg : le plus classieux

Il fut une époque où l’on ne refusait pas grand chose à Marie de Médicis. Jugeant sans doute le Palais du Luxembourg trop peu majestueux, elle demande au début des années 1600 que le Parc éponyme soit construit. Espaces ombragés, jardins à l’anglaise, le « Luco » demeure aujourd’hui un bonheur pour pour runner(s). Se faufiler au milieux des sculptures, on n’a pas trouvé meilleure façon de rester Grands Ducs en transpirant.

 

La Promenade Plantée : le plus confidentiel

Un escalier que l’on n’aperçoit presque pas pour rejoindre le Viaduc des Arts, quelques marches et hop, on se retrouve sur la Coulée Verte. Longue de 4,7 km, celle que l’on appelle également Promenade Plantée permet, à proximité d’une Place de la Bastille plus connue pour son flot de voitures que ses espaces verts, de trouver un second souffle jusqu’aux limites de la ville. Pour l’anecdote, ce concept de tracé d’une ancienne voie ferroviaire reconverti en promenade a inspiré la fameuse High Line Park de New York.

 

Parc Montsouris : le meilleur combo

Vallonné comme son grand frère des Buttes Chaumont, le Parc Montsouris reste un terrain de jeu plus qu’appréciable pour le jogger qui souhaite éviter la foule qui se précipite dans le 19e arrondissement. La verdure aussi est au rendez-vous. Notre pêcher mignon : finir sa séance d’entraînement en sortant du parc du côté du boulevard Jourdain, traverser la route et faire ses étirements dans la Cité Universitaire voisine.

 

Damien Guillou