Aficionados de swing ou simple néophytes du rythme, comment choisir parmi la trentaine de clubs de jazz de la capitale ? Petit panorama des lieux les plus vivants de vos prochaines nuits fauves.

 

Le Duc des Lombards – Le Blue Note parisien

Fondé en 1984, le club a longtemps fermé ses portes avant de rouvrir en 2008. Aménagé sur deux étages, de nombreux écrans recouvrent ici et là les murs afin de ne rien manquer du spectacle. Sur scène, rien de moins que le meilleur du jazz français et international. Avec une programmation conçue par Sébastien Vidal, directeur de la station TSF Jazz, ce lieu incontournable propose deux concerts par soir ainsi que de nombreuses scènes ouvertes où viennent se retrouver les musiciens au sortir de leurs concerts respectifs.

 

 

Le New Morning – Un loft musical

Pour son inauguration, en 1981, Art Blakey et les Jazz Messengers assurent le premier concert. Du reste ce lieu atypique et hybride se présente à la fois comme un loft et une salle de concert plus classique mais à la programmation éclectique. Inspiré des clubs new-yorkais, les photos noir et blanc qui tapissent les murs rappelleront à votre mémoire à quel point la grosse pomme porte en elle l’essence même du jazz.

 

Autour de midi & minuit – Du jazz dans les caves Montmartroises

A seulement quelques pas du Moulin Rouge, passez du restaurant à la cave pour un bœuf ou des jam sessions exceptionnelles.

 

Le baiser salé – Ambiance métissée

Plus de 30 ans que ce club joue la carte de la musique métissée. De la terrasse à la salle en passant par le bar, les visages souriants des artistes ayant foulé le sol s’affichent le long des murs.

 

Le Sunset/Sunside – Un club, deux atmosphères

Premier club de la rue des Lombards, en 1983, le Sunset voit passer les plus grands : de Michel Petrucciani à Wynton Marsalis. En 2001, le restaurant est transformé en une deuxième salle de concert, le Sunset avec une programmation jazz électrique et world music. Le Sunside reste quant à lui réservé au jazz acoustique.

 

 

Le caveau de la Huchette – Ca guinche

Lieu mythique de Saint-Germain-des-Prés, cette cave a elle aussi accueilli les plus grands noms. Les orchestres de Lionel Hampton, de Count Basie, de Claude Luther… Tous sont venus faire danser les parisiens. Si l’ambiance enfumée n’est, aujourd’hui, plus d’actualité, le combo swing-whisky reste quant à lui toujours une réalité.

 

Le jazz club étoile – Du rythme à l’hôtel

Passé l’entrée de l’hôtel Méridien Etoile, une clientèle chic, amatrice de cocktails mais surtout férue de jazz vient découvrir, dans une ambiance feutrée un jazz funk, world music et soul.

 

Le petit journal Montparnasse – Dîner swinguant

Un jazz festif, destiné à un large public. On y viendra pour un verre en terrasse, un dîner-concert ou bien simplement pour y prolonger sa nuit.

 

Eva Roque 

 

Informations Pratiques
Duc des Lombards
42 Rue des Lombards, 75001
01 42 33 22 88
New Morning
7-9 Rue des Petites Écuries, 75010
01 45 23 51 41
Autour de Midi… et Minuit
11 Rue Lepic, 75018
01 55 79 16 48
Du jeudi au samedi.
Bœuf le mardi
Jam sessions le mercredi
Le Baisé Salé
58 Rue des Lombards, 75001
01 42 33 37 71
Sunset Sunside Jazz Club
60 Rue des Lombards, 75001
01 40 26 46 60
Caveau de la Huchette
5 Rue de la Huchette, 75005
01 43 26 65 05

Jazz Club Etoile
81 Boulevard Gouvion-Saint-Cyr, 75017
01 40 68 30 42
Petit Journal Montparnasse
13 Rue du Commandant René Mouchotte, 75014
01 43 21 56 70