Enfin une montre connectée qu’on a envie de porter. Exit les bracelets en caoutchouc inesthétiques, les fitbits disgracieux et autres gadgets déjà dépassés. Présentée ce mois-ci, l’Apple Watch Hermès se pare de tous les atours des accessoires horlogers de la manufacture de luxe française : un cadran au design exclusif, siglé Hermès, doté des indexes de la maison, proposé dans deux versions de boîtes en 38 et 42 mm, ainsi que des bracelets dédiés.

Vous l’aurez compris, Hermès à l’extérieur, Apple à l’intérieur. Référence absolue en matière de cuir, avec son point cousu sellier et son savoir-faire historique, Hermès proposera des bracelets simple tour fauve, noir ou capucine, ainsi qu’un double tour fauve, jean, étain ou capucine. Le co-branding entre l’horlogerie de luxe hexagonale et la technologie de la Silicon Valley va jusqu’à la signature des deux marques au dos du boîtier et à la commercialisation des montres dans les mythiques boîtes orange Hermès. 6 mois tout juste après le lancement de sa montre, Apple peaufine enfin sa stratégie : se positionner sur le marché du luxe. Une stratégie pour laquelle la marque a fait venir à sa tête l’ancienne patronne de Burberry, Angel Ahrendts, architecte du renouveau de la griffe britannique, ainsi que des anciens de chez Yves Saint Laurent ou Tag Heuer.

L’annonce a fait l’effet d’une bombe sur la toile et dans le milieu de la mode : « Quoi ? C’est déjà Noël ? » ont posté certains. Et à partir de 1300 € seulement, les fans de la marque au H pourront se féliciter d’avoir fait une bonne affaire : le premier prix horloger pour une montre Arceau, le basic d’Hermès est de plus du double. A bon entendeur.

 

Aymeric Mantoux

 

Apple Watch Hermès
Disponible à Paris dans les Apple Stores, dans les boutiques Hermès, aux Galeries Lafayette, ou chez Colette.
Disponible à partir du 5 Octobre
A partir de 1300 €