Même dans nos contrées reculées, il est devenu difficile d’échapper à Thanksgiving. Alors nous aux Grands Ducs on s’est dit qu’on pouvait fêter ça d’une manière un peu chic et inédite en se mettant à l’heure ricaine.

Jadis florissante, l’industrie horlogère américaine a complètement disparu de la carte depuis le rachat il y a quelques années d’une maison historique, Hamilton, fournisseur de l’armée US, par les helvètes. Aujourd’hui, en dehors de Shinola, qui, à Détroit, prône avec succès le revival des montres outre-atlantique à échelle industrielle (plus de 200 000 montres vendues l’an dernier), il ne demeure que des marques habillant des mouvements suisses, ou de petites marques confidentielles qui cherchent à y parvenir.

 

 

La + bannière étoilée : Shinola

0000011516811_img_8384Démarrée très discrètement sur le web il y a quatre ans avec 2500 exemplaires, l’aventure de la renaissance de l’industrie horlogère américaine se poursuit. A Détroit, la jeune marque Shinola produit en partenariat avec le suisse Ronda essentiellement des montres à quartz 100% assemblées à Détroit, et développe son propre mouvement qui se fait attendre. Plusieurs gammes de prix, depuis la Runwell en 47 mm à 450 €, la Brakeman, la Ramber ou la Gomelski. De vraies tueries en matière de design, avec un nombre important de références de cadrans, de bracelets. Egalement quelques références mécaniques.

 

 

La + 5è avenue : Tiffany CT60

Montre pour homme Tiffany & Co. - CT60 Montre pour homme en acier inoxydable. Cadran avec disque gris arborant des chiffres avec finition poudré or. Bracelet en alligator gris. Boîtier 40 mmOn ne présente plus la célèbre marque à l’iconique packaging bleu installée sur la 5è avenue de New York. Pendant des années, ses toquantes étaient fabriquées par Swatch group en suisse. Mais depuis cette année, Tiffany fabrique ses propres montres, dont une très élégante ligne masculine. En témoigne ce modèle mécanique à remontage automatique qui rend hommage au fondateur de la marque, Charles Lewis Tiffany, et à son style art déco new-yorkais. En acier de 40mm, livrée sur un bracelet en alligator bleu, elle offre 42 heures de réserve de marche.

 

 

La + Obama : Jorg Gray JG6500

Capture d’écran 2015-11-25 à 10.17.41Certes Barack Obama en a une, mais l’honnêteté nous commande de dire qu’il n’a pas que celle-là. Cela dit, pour la petite histoire, son service de sécurité lui a offert ce chrono en 2007 pour son anniversaire et il a souvent été pris en photo avec. inspirée des montres d’aviateurs, elle possède des indicateurs faciles à lire, de belles finitions (acier, verre saphir, bracelet en buffle…). Pas d’une originalité incroyable, mais l’édition limitée hommage au président américain a de quoi ravir les collectionneurs à moins de 500 €.

 

 

La + rock : Hamilton Ventura Elvis 80

Hamilton Ventura Elvis80 H24551131 (2)Cette année, Elvis Presley aurait eu 80 ans. En hommage au King pour lequel la marque américaine avait conçu en 1961 pour le tournage du film « Blue Hawaï » cette montre avant-gardiste pour l’époque (la première montre électrique), Hamilton (désormais suisse), vient d’éditer un modèle hommage. Très proche de l’originale, avec son boîtier de forme, la version anniversaire automatique emporte toutefois de nombreuses innovations technologiques, comme le mouvement H-10 avec 80 heures de réserve de marche ou les matériaux utilisés. Un look unique au monde de chez Hamilton, qui produisait les montres des Gi’s pendant la guerre et les réédite toujours.

 

 

La + Hamptons : Ralph Lauren Automotive Squelette

15.RL_AUTOMOTIVE_SKELETON_LIFESTYLE_3Pour élaborer cette collection, Ralph n’est pas allé bien loin : il a puisé son inspiration dans une voiture de sa collection, la Bugatti Type 57SC Atlantic coupé 1938 dont il n’existe plus que quatre exemplaires au monde, comme en témoigne la lunette façon cadran en bois précieux. Sur le plan mécanique, ce modèle est doté du calibre RL1967, premier squelette de Ralph Lauren. Les finitions sont superbes et le résultat particulièrement esthétique. Le prix aussi.

 

 

Et aussi :
– RGM : 95% made in usa, montres mécaniques aux belles finitions.
– Kobold : on aime beaucoup la Spirit of America, 100% made in USA.
– Weiss : fabriquées à Los Angeles, travaille à son propre mouvement?
– Devon : inspiré de Richard Mille et de HYT. assemblé en Californie.
– Vortic : financé par Kickstarter, brut de fonderie, boîtes imprimées en 3D.

 

Aymeric Mantoux

 

Hamilton Ventura Elvis80
Jorg Gray
Ralph Lauren
Shinola
Tiffany CT60
RGM
Kobold
Weiss
Devon
Vortic