On appelle cela le Nikkei. Pas celui qui règne sur la bourse de Tokyo mais cette cuisine aux accents exotiques qui mêle avec bonheur l’orient extrême et les parfums sud-américains. Née au Pérou, cette cuisine gagne peu à peu toutes les capitales européennes. La voici donc qui s’est établie dans les quartiers chics parisiens à deux pas du très branché concept store Colette sous l’enseigne UMA.

Un décor clair, apaisant, aux tons sobres, bois et couleurs chaudes, plantes vertes, l’atmosphère qui vous saisit semble propice au voyage immobile. Un bar à l’étage (notre spot recommandé), une clientèle faubourgeoise version Saint Honoré, vestes et sacs à main de marque, surpondération de la gent féminine (on ne s’en plaindra pas) venue chercher ici le frisson de la nouveauté et le bonheur d’une cuisine de l’instant, délicieusement légère pour un déjeuner.

Cette cuisine on vous la sert parée de beaux atours, tant l’effort est visible sur le choix des arts de la table. Pas un seul mets ne verra se répéter la même assiette ou le même bol. C’est beau, soigné, réfléchi. Comme les plats qui sortent de la cuisine et dont la fraîcheur, la délicatesse et l’originalité feront votre bonheur : ceviche de lieu jaune au thé, bouillon d’asperges et crème d’olives, tempura de soft shell crab, volaille confite et petits légumes… Seul petit bémol sur les desserts, un peu en retrait.

Aucun doute, on aime ce mélange de l’élégance et du raffinement japonais que viennent percuter les saveurs épicées et franches du Pérou. Les gyozas se farcissent au canard, l’agneau de lait confit se parfume à l’hibiscus, l’ananas et le yuzu se disputent les saveurs du cevice… Un dépaysement qui se paye à prix doux au déjeuner. Il ne faut donc pas s’en priver.

 

Thierry Richard 

 

UMA
7 rue du 29 juillet
75001 Paris
Téléphone : 01 40 15 08 15
Fermé Dimanche et Lundi
Menus déjeuner à 25 € et 29 €
Entrées à partager entre 10 € et 17 €
Menus Découverte à 50 € et 65 €
A la carte, compter entre 50 et 60 €
Métro : Tuileries