Longer la côte, de Los Angeles à San Diego en passant par « Frisco » après un détour par la Death Valley, voire une éventuelle escale détonante à Las Vegas. Tout ou presque a déjà été raconté sur le classique (et certes très excitant) road trip californien. Mais un peu plus au nord, la côte Pacifique américaine révèle d’autres pépites qui valent plus qu’un détour. Villes attrayantes, nature, gastronomie, belles adresses (…) : et si le nouvel Eldorado s’explorait désormais dans les États de Washington et de l’Oregon ? Première escale de notre périple à Seattle.

Ne pas s’endormir. C’est la première recommandation que l’on pourrait faire au voyageur qui débarque à Seattle après plus de 10h de vol (direct depuis Paris). Pas uniquement pour lutter contre le jetlag, mais parce que perdre trop de temps en début de séjour provoquerait assurément des regrets de ne pas en avoir assez vu au moment de plier bagage. Car la plus grande ville de l’État de Washington se contemple sans attendre. Idéal pour se mettre à l’heure américaine et s’imprégner de l’ambiance, le très bon enfant Pike Place Market s’affiche comme un premier incontournable plein de fraicheur. Fondé en 1907, ce marché situé à quelques encablures du port de Seattle rassemble des fleurs à la pelle mais surtout les spots où manger sur le pouce ou s’approvisionner des meilleurs produits de la mer. Et si la fatigue se fait vraiment sentir après cette première escale culinaire, rien de plus efficace que de s’armer d’une boisson concoctée au Rachel’s Ginger Beer (on en a eu une en main quasiment tout au long du séjour).

Plus revigorant encore que ces délices à base de gingembre et de jus frais, c’est l’atmosphère agréablement smooth qui règne dans la ville. On comprend d’ailleurs assez vite pourquoi certains mastodontes comme Microsoft, Columbia ou Amazon y ont élu domicile : il y a, à Seattle, une douceur de vivre bien loin des clichés de la « rainy city » présentée ici et là (d’ailleurs, de mai à septembre, les précipitations y sont bien moins importantes qu’à Paris). Cette quiétude, on la retrouve notamment sur les quais du front de mer mais aussi du coté de Ballard et Fremont, les quartiers les plus agréables à découvrir. Panel d’adresses où siroter un verre et dîner pour l’un, hotspot arty foisonnant d’antiquaires, de boutiques vintages et de disquaires pour l’autre, ces deux immanquables raviront toutes vos après-midis et soirées.

Curiosités architecturales

Pour ce qui est des claques visuelles, trois lieux doivent absolument figurer dans votre itinéraire. Imaginé par Frank Gehry (qui a également dessiné le Guggenheim de Bilbao ou la Fondation Louis Vuitton), l’Experience Music Project nous rappelle que l’architecte américain n’a pas fondé son empire qu’à l’étranger. Sa forme, inspirée d’une guitare électrique décomposée, rend hommage à quelques figures locales comme Jimi Hendrix et le groupe Nirvana, dont un des hobbies post-concert des membres était de réduire leurs instruments en bouillie. D’ailleurs, à l’intérieur de ce musée rendant hommage à la pop culture, seules les parties sur le rock et ces deux membres du club des 27 valent le coup d’œil. Dans un style complètement différent, vous ne pourrez éviter le coup de cœur pour les lignes de la Seattle Public Library, sans doute une des plus belles bibliothèques du pays (et une very great place to work – surtout aux étages – pour ceux qui ont du mal à déconnecter du travail). Dernier ovni architectural de la ville, la Space Needle, initialement mise sur pied pour l’exposition universelle de 1962, offre une très belle vue sur Seattle et ses alentours (notamment le Mont Rainier).

Les alentours justement, il serait bien dommage de ne pas y faire une escapade avant de quitter l’État de Washington. Histoire de se reverdir un peu, rien de tel qu’un bol d’air et d’eau à l’Olympic National Park, à un peu plus de deux heures de Seattle. Lacs, plages, forêts, cascades : vos mirettes s’y oxygèneront. Et c’est seulement après tout cela que vous pourrez penser à les refermer. Et vous endormir paisiblement…

Damien Guillou (texte et photos non créditées)

 

Carnet de Voyage

UNE AGENCE

Partir sereinement, se faire conseiller par des spécialistes des Etats-Unis qui sauront vous aiguiller pour un séjour très Grands Ducs ? Les Travel Designers de BY CDM se feront un plaisir de bâtir pour vous un voyage sur mesure. Le (grand) sourire en prime.

BY CDM – 01 86 95 97 81

UN SITE

Pour d’autres informations sur la ville :
Express Conseil – Office du Tourisme Visit Seattle – 01 44 77 88 06

DORMIR (ET PLUS CAR AFFINITÉS)

Thompson Seattle Hotel

S’il n’y a qu’une adresse à retenir, c’est celle-ci. Emplacement idéal (à quelques pas de Pike Place Market), personnel aux petits oignons, chambres (la plupart avec vue) exceptionnelles, tout y est. C’est complet ? Alors réservez-vous au moins une soirée pour aller y dîner (la carte du Scout change chaque saison) avant de prendre l’ascenseur pour déguster un cocktail sur le rooftop du Nest (on a craqué pour le Hummingbird). Nice people et classieux à souhait. Sans compter la vue imprenable.

À noter : l’hôtel a ouvert il y a quelques mois. Il se murmure d’ailleurs que le magazine des Grands Ducs est le premier média français à en parler. Mais chut, ça reste entre nous…

MANGER / SORTIR

Les oeufs Bénédicte du Seattown Seabar lanceront idéalement votre journée. Pour la suite, beaucoup de bonnes adresses se concentrent sur Ballard Avenue et NW Market Street où vous n’aurez que l’embarras du choix. On retient notamment le Stoneburner, le Bastille (pour ceux qui ont le mal du pays, il y a un drapeau tricolore sur la devanture) et Gracia (un mexicain très chouette).

UN PEU DE SHOPPING

Amateur de design et d’objets à qui donner une seconde vie avec style ? Rendez-vous chez Fremont Vintage Mall. Sur le trottoir d’en face, le déroutant Ophelia’s Books propose pas mal de vieux ouvrages et BD. Pour les vinyles, c’est chez Jive Time Records que cela se passe. Et last but not least, on a aussi apprécié l’atmosphère qui régnait chez Goorin Bros et son large choix de couvre-chefs très élégants (pour ladies and gentlemen).

BONUS TRACK

N’oubliez jamais que Seattle est un des berceaux du rock alternatif (Pearl Jam, Nirvana…). Pour se mettre dans l’ambiance, écoutez KEXP (90.3 FM).