La rencontre paraissait improbable. « Sport Auto & Handicap », pensez donc. Une gageure ! Pourtant, depuis huit ans, l’immobilité subie et la locomotion choisie se retrouvent chaque année en mars, sur l’Autodrome de Montlhéry. Des amateurs de belles mécaniques anciennes, autos et motos, offrent des tours de piste à bord de leur machine.

La plupart de ces jeunes ne pourront sans doute jamais monter à bord d’une voiture. Pourtant, leurs yeux, comme ceux de tant d’enfants, brillent devant les carrosseries, les chromes et les moteurs. Rutilante Ferrari 275 GTB pour fêter les 70 ans de la marque, exceptionnelle Jaguar Type E Lighweight, élégante AC Greyhound, rare Bristol 405, pimpante Triumph TR2 … Ils avaient l’embarras du choix puisqu’une nouvelle fois, les propriétaires sont venus nombreux, en dépit d’une météo peu avenante rendant la piste de Montlhéry grasse et glissante. Sensations garanties pour les jeunes co-pilotes, manifestement tout sourire après cette expérience amusante.

Tout cela ne tient pas que du miracle mais bien de la mobilisation des collectionneurs, des bénévoles et des membres de l’Ordre de Malte et de l’Ordre de Saint-Jean, sans oublier quelques partenaires de choix, comme Hublot, Hermès, Magimix, ou l’étude du commissaire-priseur Jean-Pierre Osenat pour la vente aux enchères caritative. Chacun devient ainsi le maillon d’une chaîne et la courroie de transmission du plaisir automobile, en oubliant momentanément le handicap.

 

Charles Ardoin

 

Ordre de Malte – Sport Auto & Handicap à Montlhéry