En se concentrant sur le crépuscule de la République de Venise, le charmant musée Cognacq-Jay fait mouche. Au fil des petites salles tarabiscotées de l’Hôtel Donon, les toiles exposées parviennent à recréer l’atmosphère de ce superbe chant du cygne.

Au XVIIIème siècle, Venise prospère politiquement et économiquement. La conquête napoléonienne mettra brutalement un terme à cette euphorie en 1797. Venise avait-elle pressenti sa chute pour s’adonner avec autant de ferveur à la fête au cours de ce siècle ? Quoi qu’il en soit, le musée Cognacq-Jay s’attelle à restaurer le dernier âge d’or de cette petite République associée dans la mémoire collective à l’austérité des doges et aux festivités des parades masquées. Réceptions privées derrière les murs des palazzo, pièces de théâtre et opéras, accueil de dignitaires étrangers et bien sûr le carnaval : tout est prétexte à l’exaltation de la fête qui, souvent, réunit dans la même allégresse les nobles et les mendiants. À travers de nombreuses toiles – beaucoup de paysages – et une scénographie audacieuse, on s’y croirait ; les murs du musée se parent de couleurs vives, brocards et châssis décoratifs côtoient de lourds rideaux et des miroirs nous jouent des tours.

L’exposition rassemble les œuvres de Pietro Longhi, Francesco Guardi ou encore Giambattista Tiepolo mais se démarque surtout par son effort pédagogique. En plus de l’explication du thème salle par salle, chacune des œuvres est commentée avec précision. Chaque visiteur pourra ainsi choisir de se plonger ou non dans les différentes toiles. À l’étage, la visite se poursuit au fil des collections permanentes du musée Cognacq-Jay. Des costumes de carnaval ont été recréés à l’identique et se marient parfaitement aux tableaux et mobilier du XVIIIème français. Une immersion soignée qui donne envie de s’envoler au plus vite vers la Sérénissime.

 

Louise Bollecker
Photographies : RMN/ Mathieu Rabeau, Lampronti Gallery, Musée de Grenoble, SMK, Musée Cognac-Jay, V&A Museum

« Sérénissime ! Venise en fête, de Tiepolo à Guardi »
Musée Cognacq-Jay,
8 Rue Elzévir, 75003 Paris
Ouvert du mardi au dimanche de 10 h à 18 h
Plein tarif : 8 € / Tarif réduit : 6 €