Fondé en 1517 par François Ier, le port normand fête cette année ses 500 ans. Comme Edouard Philippe, son ex-maire fraîchement débarqué à Matignon, la ville entière s’est mise En Marche pour célébrer cet anniversaire comme il se doit. Des festivités placées sous le signe de l’art contemporain, qui envahira la ville sous la direction artistique de Jean Blaise dans un théâtre urbain moderniste plus branché que jamais. De quoi faire du Havre l’une des destinations incontournables de cet été !

L’église Saint Joseph
Le chef d’œuvre d’Auguste Perret est la visite incontournable de la ville reconstruite. Comme souvent, le charme opère surtout à l’intérieur. Sa structure complexe en béton armé libère en effet un volume de 50 000 m3 inondé de lumière grâce aux 6500 vitraux signés Marguerite Huré. Effet garanti. Cerise sur le gâteau d’anniversaire : l’artiste japonaise Chiharu Shiota a tissé un monumental tourbillon de fils rouges au cœur de la nef. A ne manquer sous aucun prétexte.

Appartement témoin Auguste Perret
A moins d’être ultra-pointu en architecture, on peut ne pas être sensible à l’aspect extérieur des barres d’immeuble imaginées par Auguste Perret. D’où l’intérêt de visiter l’un de ses appartements, pour mieux appréhender le génie novateur de l’architecte. De l’espace, de la lumière, des équipements modernes… on signerait presque un bail à l’issue de la visite, qui s’adresse aussi aux amateurs de mobilier vintage : de Pierre Paulin à Pierre Guariche en passant par René Gabriel, les grands noms du design français d’après-guerre y sont représentés dans le décor garanti d’époque.

L’espace Oscar Niemeyer
Dans le prolongement du Bassin du Commerce, l’un des paysages essentiels du centre-ville, l’espace Niemeyer se déploie sur une vaste place carrée. Ses bâtiments blancs tout en courbes offrent un contraste saisissant avec le cadre urbain rigoureusement orthogonal qui les entoure. Quarante ans après Auguste Perret, Niemeyer reste fidèle au béton armé, mais dans une démarche beaucoup moins rationnelle et plus poétique. Le « Grand Volcan » abrite une salle de spectacle de 1200 places. Programme à surveiller, car le lieu en vaut vraiment la peine.

La plage
L’immense plage du Havre nous rappelle que la ville fut l’une des destinations balnéaires majeures de la côte normande. Malheureusement, rares sont les demeures élégantes et autres immeubles Art Déco à avoir résisté aux bombardement alliés de 1944. On se console avec la promenade imaginée en 1994 par l’architecte-paysagiste Alexandre Chemetoff, et surtout –mais cet été uniquement- l’oeuvre monumentale du duo d’artistes Sabina Lang et Daniel Baumann. Posée sur les galets, Up #3 déploie sa structure blanche rectangulaire sur plus de 10 mètres de haut.

Bertrand Waldbillig

Les adresses
Eglise Saint-Joseph
12 Rue Louis Brindeau
76600 Le Havre
Accumulation of Power, de Chiharu Shiota, du 27 mai au 8 octobre 2017
Appartement-témoin d’Auguste Perret
5 Place de l’Hôtel de Ville 76600 Le Havre
Réservation obligatoire au 02 35 22 31 22
Le Volcan – Espace Oscar Niemeyer
756600 Le Havre
Plage du Havre
76600 Le Havre
Up #3, de Sabina Lang et Daniel Baumann