Spa Classic est un événement à part, quelque part entre Le Mans Classic et un week-end de course. La chaleur belge en plus !

On risque d’être déçu si l’on fait le déplacement à Spa en s’imaginant une expérience telle Goodwood ou Le Mans Classic. Il n’y a ni l’affluence, tant côté public que côté clubs, ni l’effervescence qui nous plonge cinquante ans en arrière propres à ces deux événements. Mais l’atmosphère est à part, comme un air de vraie course… Les paddocks sont denses et accessibles.

Et puis, il y a le Raidillon. Il vaudrait à lui seul la peine de se déplacer jusqu’à Spa-Francorchamps. On pourrait passer des heures à regarder la façon dont chacun aborde cette interminable montée. Il y a ceux qui l’attaquent à fond et relâchent un peu, ceux qui remettent les gaz en haut et les adeptes du pied au plancher du début à la fin, maîtrisant avec maestria la dérive qui tente de les sortir de la piste. Pour un peu, on rêverait de se retrouver cinquante ans en arrière pour assister à la passe d’armes entre Jo Siffert et Pedro Rodriguez au volant de leur Porsche 917.

Si les différents plateaux ont tous été très disputés, le plateau des Groupe C s’est avéré quant à lui phénoménal. Avec la Mercedes C11 menée de main de maître par Nicolas Minassian, le sixties fut également très disputé, même si on regrette, pour cette édition, l’absence de Grands Ducs derrière le volant !

Un week-end à Spa Classic, vous l’aurez compris, est run de courses anciennes sur un circuit mythique, à aborder comme tel. C’est aussi le prétexte idéal pour organiser un joli rallye à travers les Ardennes belges et leurs routes vallonnées… Rendez-vous en 2018 !

Jérôme Langlais
Photographies : Thrill of Speed


Du 19 au 21 mai 2017
Informations à venir pour l’édition 2018