Baden Baden, le nom est familier en France et synonyme de retraite dont on ressort ragaillardi… Rien n’a changé dans la vénérable station thermale chic et tranquille lancée par Stéphanie de Beauharnais – la fille adoptive de Napoléon – et lovée aux pieds de la Forêt Noire à quelques encablures de Strasbourg.

Le Brenners Park Hotel fait partie de ces palaces légendaires qui façonnent une ville et contribuent à son identité. Aux mains de la famille Oetker (qui possède également en France le Bristol à Paris, le Cap Eden Roc au Cap d’Antibes, le Château Saint Martin à Vence et l’Apogée à Courchevel), le Palace a su garder ses atours très classiques tout en épousant les attentes d’une clientèle de notre temps.

A l’instar de quelques institutions européennes, le Palace se veut comme une grande maison de famille dans laquelle on aime se lover et revenir. Il compte ainsi un cortège de fidèles, certains étant très attachés aux soins dispensés dans l’impressionnant spa, d’autres à la gastronomie très présente ici ou encore à la beauté de la région.

Le spa et la récente extension de l’hôtel, la Villa Stéphanie sont un peu les stars du palace. On y dispense toute une batterie de check–ups, soins, conseils y compris médicaux. Les suites de la Villa Stéphanie ont même leurs cabines de sauna privatives. C’est ainsi que nous avons rencontré un jeune luxembourgeois amateur de voitures classiques qui a trouvé là le parfait prétexte pour revenir rouler dans la région et descendre au Brenners : il vient voir son dentiste! Pour notre part, profiter des immenses bains romains suivi d’un vigoureux massage a suffi à nous remettre sur pied…

Si vous avez le temps, on ne peut que vous recommander d’aller faire un détour par les fameux Friedrichsbad, des bains hébergés dans le palais néo-renaissance voisin et dans lesquels on déambule nus dans un parcours alternant douches, piscines, massages et bains vapeur…

Nous avons privilégié le programme Nostalgia on Wheels visant à vous mettre à disposition une automobile ancienne ou de sport – en l’occurrence une Porsche 928 à l’intérieur capitonné de cuir vert comme un club house britannique – pour explorer la forêt noire voisine. C’est dans ce cocon plus luxueux qu’hyper sportif que nous avons ainsi découvert forêts, lacs et panoramas à couper le souffle. La région est splendide et le pique nique prévu par l’hôtel permet d’en profiter pleinement. Si vous préférez des sensations plus ‘roots’, l’hôtel peut aussi mettre à votre disposition une Coccinelle Cabriolet ou encore un Combi. Fabuleux, non?

Après un vrai petit-déjeuner (l’Allemagne s’y connaît en la matière), nous avons profité du cable-car voisin pour une dernière pills et admirer la vallée de Baden Baden. On s’est promis de revenir au Brenners en voiture ancienne pour approfondir notre découverte des environs et profiter d’un dernier verre au bar de l’hôtel désuet comme il faut. Dentiste ou pas dentiste…

Etienne Raynaud
Photos : LCWY & Oetker Collection

Une virée à Baden Baden

Brenners Park Hotel, Villa Stéphanie & SPA
Schillerstraße 4/6, 76530
Baden-Baden, Allemagne
Nostalgia on wheels