Highlight de l’année, le dressing back to school est le seul moyen que l’on ait trouvé pour supporter la rentrée. Un peu comme quand vous étiez enfant, c’est le début de quelque chose, l’amorce d’une nouvelle ère qui sent bon le Tann’s tout neuf (comprenez Jérôme Dreyfuss*). Alors alors, qui sera la plus belle pour aller travailler ?!

Les musts de la rentrée : La September Issue* de Secours !

Voilà voilà. On veut tout savoir. Ce qu’on va porter cet automne-hiver. Quelle couleur, forme de pantalon, quels accessoires ? A chaque rentrée sa shortlist de must haves. En voici une…  à en croire les défilés Prêt-à-Porter Automne-Hiver 2017-2018 (PAP AH1718 quoi). Ne vous inquiétez pas messieurs, on fait comme si on passait tous nos samedis après-midi chez Céline* mais ce n’est pas vrai.

Thug Life ou bien ?

Pour cette édition 2017, un mot : dare. ‘OSEF* pour tout le monde ! Vous allez voir votre moitié se muer en badass* de la fashion. Et pour ce faire une seule solution, préparez-vous : la doudoune couture. Cette dernière constitue l’énorme must de cet hiver qui annonce la fin du manteau de ville so 20ème siècle.  Et oui j’anticipe aussi les questions techniques : cette pièce peut tout à fait se porter dès la rentrée au-dessus d’un t-shirt #ghetto. Version vintage popu chez Nina Ricci, deux-en-un tellement cool chez Courrèges, en version petite laine chez Chanel bien sûr et qui prend des proportions chez Balenciaga.

On voit grand et long

"L'AMOUR D'UN GITAN" #JACQUEMUS L'HIVER 2017

A post shared by SIMON PORTE JACQUEMUS (@jacquemus) on

L’oversized se généralise et se porte en total look : veste bouffantes, manches à rallonge, pantalon immenses et sacs gigantesques, ça va prendre son espace dans les transports en commun. Oublier un peu son corps, laisser de l’air, mais ne serait-ce pas une forme de liberté ? Je pose ça là. Pour ça rien de mieux que d’aller du côté de chez Céline pour un craquage de sac à main bras et Jacquemus pour les costumes, ou plus sobre mais toujours cool chez Courrèges. On y va franco : vous vous rappelez ces périodes incompréhensibles où votre femme prenait du 38 même si elle faisait un 40/42 ? Là, ce sera l’inverse.

Niveau pantalon et jean ce sera ample aussi : la fluidité cool des costumes va s’emparer des villes et des trottoirs. Taille haute et pinces sont un plus du dernier chic (c’est celui juste avant le suivant, vous suivez ?). On privilégie le total look très seventies à l’image de la campagne Dior. Les jeans du défilé parisien du mois de mars sont difficiles à oublier mais les psychanalystes font des merveilles aujourd’hui.

FW17 Lemaire Paris Fashion Week Automne-Hiver 2017-2018

On planque certes mais c’est pour mieux découvrir, suggérer : un peu de subtilité ça fait du bien, surtout en mode. L’Automne-Hiver sera chaste de la cheville que voulez-vous. C’est pas moi c’est Christophe Lemaire et Véro Branquinho qui le disent avec des pantalons qui s’échouent élégamment sur les pieds, des chaussures qui viennent lécher les mollets et des collants blancs immaculés totalement définitifs. Mais relax l’on aura quand même l’occasion de sortir du pensionnat pour aller danser dans la version Isabel Marant qui nous offre un des looks les plus cools de la saison.

Couleurs et imprimés

Côté couleurs, évidemment les basiques parce qu’on est en France après tout (noir – blanc – gris) mais il faut noter le rose ainsi que le bleu nuit. Vous trouvez ça un peu rude ? Pas de problème, voici les imprimés et ils seront… disons… présents puisque l’esprit est de mélanger les imprimés végétaux aux motifs graphiques. Bien évidemment pour cela il faudra faire connaissance avec Dries Van Noten*. A noter aussi le retour du retour du retour du retour du velours, plutôt côtelé mais pas de pression c’est pas toujours facile à porter sauf si vous allez chez Sonia Rykiel.

Les défilés c’est bien mais la vraie vie c’est mieux

Vous voulez la vérité ?  On regarde la tendance, on feuillette le Vogue, on veut être à la page mais en fait on préfère renouveler nos basiques (et on vous emmerde). Parfaire notre vestiaire de rentrée composé de pièces indispensables à modifier (parce que cette chemise blanche n’est pas tout à fait la même que celle(s) que j’ai dans mon placard). Attention Top 5 !

#1 Sacs à main

C’est la pièce phare de la rentrée et toutes les marques nous envoient du lourd depuis le printemps avec des nouveautés : Dior avec la ligne Dioraddict, Chanel et les modèles unisexe Gabrielle, Vuitton avec sa collab’ chelou avec Jeff Koons et Saint-Laurent.  Mais nous on va pas se mentir c’est la sacoche qu’on veut (Stella McCartney, Longchamp ou Sézane si vous aimez les copies APC).

#2 Trench

L’imperméable, icône de l’effortless a toujours été là comme pour nous rappeler que l’on laisse le soleil derrière nous. Il représente le passage de la mer à la ville, du une-pièce au pantalon, une transition respectable avant le véritable emmitouflage de l’hiver. On mène l’enquête tous les septembre : je sais pas si vous avez remarqué l’armée de privés qui traîne dans Paname.

#3 Chaussures

Isabel Marant, bottes LOKYO Paris Fashion Week Automne-Hiver 2017-2018′

Les bottes cuissardes à talons (Isabel Marant / Zara) sont partout et toujours aussi difficiles à porter. Du coup forcément on concentre notre attention sur les boots plates, de la santiag à la bourgeoise avec un dilemme majeur : “damned, je les prends en noir ou en marron ?”

#4 Baskets

Noir et Blanc pour oublier les couleurs flashy de l’été car à partir de maintenant c’est du sérieux et puis ça va mieux avec la couleur du bitume.

La veste en jean selon Zara

#5 Veste en jean

Tout sauf classique please (osef on vous dit) et pour laisser planer les broderies de l’été, ce sera chez Zara.

En conclusion

Oui c’est énormément d’informations à processer mais c’est ça la mode de septembre. Bon évidemment vous pouvez aussi vous référer aux magazines féminins, enfin vous ‘référer’… Tenter de trouver le dit-contenu mode enfoui dans un annuaire publicitaire. Mais sans les campagnes septembre ne serait pas septembre. Bonne rentrée mode and see you around cowgirls and boys (excusez-moi c’est l’effet santiag).

Caroline Taret

Vous n’avez pas tout compris ? Petit lexique mode
Jérôme Dreyfuss : j’aime pas cette phrase mais là  si t’en a  pas un petit ou un grand à 40 ans t’as raté ta vie de fashionista… Jérôme c’est le créateur de sac qu’on kiffe, accessoirement compagnon d’Isabel Marant (sac-accessoire-marrant hein), le pape du cuir à se damner et des formes affaissantes.
September Issue : le numéro de Septembre de Vogue, véritable fashion bible de la rentrée, toujours sold out si vous attendez Septembre CQFD.
Céline : la vie, tout simplement.
OSEF : ça  veut dire ‘on s’en fout’, on est des malades YOLO (toutes ces expressions sont totalement has been ne les utilisez pas devant des personnes de moins de 25 ans….).
Badass : une meuf qui n’a pas froid aux yeux et qui est ultra respectée par toutes les autres nanas. Fort risque qu’il y en ait de plus en plus dans vos vies. Get ready.
Dries Van Noten : le plus classe et bohème des créateurs belges. Un artisan des imprimés et des belles matières. Pas de blague sur ce sujet.
Véronique Branquinho et Christophe Lemaire : respectivement Belge et Français, deux créateurs de mode du genre pointu qui gagnent à être (plus) connus.
Effortless : l’adjectif qui semble caractériser parfaitement le style parisien selon les Américains. Vous avez du style sans rien faire mais en fait c’est pas vrai. C’est le coiffé-décoiffé version mode.