Si Majorque s’impose pour beaucoup comme une évidence pour une escapade estivale prolongée, on la préfèrera en destination de choix pour un séjour plus court, hors saison. Découverte à travers quelques adresses choisies…

© LWSY

Un temps de vol raisonnable depuis Paris et un aéroport aux dimensions XXL garantissent un voyage aisé et simple pour un week-end prolongé mêlant sports, culture et gastronomie.  Avant de s’aventurer dans l’île, on ne peut que recommander de passer une journée bien remplie à Palma de Majorque.

Idéalement, on débute la journée par les halles du marché couvert débordant de beaux produits : poissons, charcuterie, huile d’olive, agrumes… avant de déambuler dans les ruelles de la ville. Les époques s’entrechoquent dans l’architecture dont on note la richesse et la diversité, à l’image des magasins de la ville d’ailleurs… Coup de cœur pour le magasin Rialto Living, sorte de Merci local avec une sélection de vêtements pointue et de qualité. Naturellement, on ne manque pas le détour par l’imposante cathédrale, deuxième plus grand monument religieux d’Espagne après la cathédrale de Séville avec 44 mètres de hauteur sous voûte !

© LWSY

Une amie créatrice de chaussures à Majorque nous a recommandé de déjeuner au Caballito del Mar, restaurant réputé non loin de la marina et spécialisé dans les poissons en croûte de sel. A l’espagnole, on y déjeune fort tard, longtemps et en grandes tablées. Hautement recommandable donc, y compris pour sa riche carte des vins… Passionnés de voile et de yachting, allez faire un tour dans l’imposante aire d’hivernage des yachts en face, vous y croiserez une armada impressionnante de grands voiliers (le 35 mètres semble être la norme !) mêlant carbone et bois exotiques.

Palma se distingue aussi par de nombreuses institutions culturelles et en premier lieu par la fondation Pilar et Joan Miro où l’artiste a légué une grande partie de ses œuvres créées sur l’île où il a vécu. Le soir, on privilégie les bars à tapas et notamment La Rosa Vermuteria tant pour ses tapas traditionnels (croquetas, poulpe), ceux revisités (morue à l’ail réinterprétée) ou les simples praires à tomber ! On complète la soirée au fort prisé cocktail bar Abaco sis dans un patio du XVIème siècle.

© LWSY

Le lendemain, on ne peut que recommander de s’aventurer dans le très beau et escarpé village de Valldemossa et sa chartreuse connue pour avoir abrité George Sand et Frédéric Chopin le temps d’un hiver pluvieux – où Chopin finira par cracher le sang à la limite de la mort… Les sportifs continueront à explorer Majorque à vélo car l’île, de par son climat et son relief très escarpé – jusqu’à 1500 mètres d’altitude –  s’est imposée comme une des capitales européennes du cyclisme.

© LWSY

Si comme nous, vous logez dans le récent et imposant resort Park Hyatt sis à l’une des extrémités de l’île (une bonne heure de voiture depuis Palma), vous profiterez peut-être d’une des piscines du lieu avant d’aller gagner une des plages proches, là encore à vélo mais plutôt de type VTT. Et si vous avez la chance d’avoir une réservation, allez déjeuner chez Andreu Genestra, une des tables étoilées de l’île absolument exceptionnelle. On y travaille des produits locaux avec beaucoup de talent. Faites un détour par la petite ville d’Artà pour vous imprégner de l’ambiance locale avant de revenir goûter aux beaux produits espagnols dans le bar à tapas de l’hôtel où l’on dégustera viande sur la braise exceptionnelle, un très bon jambon et un vin rouge local puissant. De quoi vous remettre des kilomètres à vélo de la journée…

Etienne Raynaud

Quelques jours à Palma de Majorque

Park Hyatt
Urbanización Atalaya de Canyamel, Vial A, 12,
07589 Canyamel
Rialto Living
Carrer de Sant Feliu, 3,
07012 Palma
Caballito del Mar
Passeig de Sagrera, 5,
07012 Palma
La Rosa Vermuteria
Carrer Rosa, 5,
07003 Palma
Abaco
Calle San Juan, 1,
07012 Palma de Mallorca
Chartreuse de Valldemossa
Plaça Cartoixa, 0,
07170 Valldemossa
Andreu Genestra
Carretera de Palma a Manacor,
07590 Capdepera