Oyez bonnes gens, c’est la rentrée, en toute logique, on repart pour un tour. On a blindé les activités, les écoles, les transports, les horaires, les cours, les sorties. Et on s’apprête à se replonger goulûment dans le tourbillon de la vie, à faire des plans et des projets.

 

Life is what happens when you’re busy making other plans, a prévenu John Lennon, dans une chanson dédiée à son petit garçon. En gros, la vie, c’est ce qui arrive pendant qu’on est occupé à prévoir comment la réussir. Là-dessus, on s’y connaît ici. Alors cette année, on se dit que, par moments, on va s’arrêter pour s’en parler un peu, de la vie.

On n’en sait ni plus ni moins que vous, sauf qu’on a envie de se frotter à ces sujets, de caresser ces pensées. On veut s’avachir dans un club anglais pour philosopher. Cette rentrée a un goût différent, celui de se questionner, de débattre, d’apprendre mais oui ou tout simplement de s’inspirer.

Une vie réussie

Et pour se mettre en jambes, une réflexion sur la réussite justement. Qu’est-ce qu’une vie réussie à votre avis ? La vôtre, celle du voisin ? Ou celle de ces quelques 724 hommes, qui se prêtent chaque année, depuis 75 ans, à la plus longue étude sociologique jamais menée, pour comprendre le secret d’une vie réussie. Quatre directeurs de recherche à Harvard plus tard, on a la réponse. Ni la gloire, ni l’argent on s’en doute. Pour ces hommes, pas un doute, la réussite de la vie tient à une seule chose : la qualité de nos relations aux autres.

L’engagement et la connexion, la proximité, la solidité et la chaleur des liens sont les garants du bonheur, de la santé et de la longévité. Ne manquez pas le TED talk sur le sujet (18 min), qui se conclut ainsi : « The good life is built with good relationships ».

Sur ce, on vous laisse avec Lennon et son fiston.

 

Catherine Taret