Difficile de ne pas tomber sous le charme des restaurants que distille avec précaution dans tout Paris David Lanher. Voilà un de ces jeunes restaurateurs qui font depuis quelques années tout le sel de la capitale. Son Caffè Stern joue les belles italiennes du passage des Panoramas, le Bon Saint Pourçain ravive la fibre bistrotière de Saint-Sulpice, le Panache envoie ses assiettes finaudes dans un néo-hôtel de la Rive Droite et ses « Racines » ont longtemps raconté le bonheur d’une cuisine simple et créative aux amateurs de bon et de beau (vous, quoi !)

Voici donc, dans le mouvement brownien qui anime sans cesse le paysage de la restauration parisienne, son dernier né : « Racines des Prés ».

Aux abords d’une place Saint-Thomas-d’Aquin au calme olympien, se dresse le digne successeur du « Racines 2 », dont l’équipe a franchi la Seine pour venir titiller la Rive Gauche tendance endormie. On y retrouve donc tout ce qui fait le plaisir des tables de David. Un décor soigneusement travaillé, chic, jamais grandiloquent, mêlant ici les chaises en cuir tendu, les tables nues, le papier peint à l’anglaise et les œuvres d’art méticuleusement choisies. La salle n’est pas grande et vite prise d’assaut dès que sonne midi, faisant rapidement monter l’atmosphère de quelques décibels.

Dans la cuisine ouverte, cernée d’un beau bar de marbre, règne Alexandre Navarro, ancien chef de Racines 2 donc, mais aussi passé par quelques plafonds dorés, Plaza, Shangri-La, Pré Catelan et consorts. C’est dire que l’assiette a du répondant, même dans un menu déjeuner à moins de 35 €. Son « Caviar d’aubergines au sésame, figues fraîches et féta » est un régal de délicatesse. Le « Filet de cabillaud confit, marinière de coquillages, épinards au citron confit » jongle avec les saveurs marines dans un délicat équilibre. La « Crème onctueuse au chocolat Azelia, crumble noisette, siphon café expresso » mixe douceur et croquant dans un joli duo. Aucun doute, on sait jouer, au Racines des Prés, une partition délicate et savoureuse.

On y déjeune (dine) d’ailleurs en belle compagnie, dans cette ambiance chaleureuse au je-ne-sais-quoi de chic nonchalant qui fait tout le plaisir des adresses que nous aimons. Celles où justement on prendrait bien… racine.

 

Thierry Richard
(Textes et photos)

 

 

Racines des Prés
1, rue Gribeauval
75007 Paris
Téléphone : 01 45 48 14 16
Fermé samedi midi et dimanche
Menus déjeuner : 29 € et 33 €
A la carte, compter autour de 50 €
Métro : Rue du Bac
https://www.facebook.com/RacinesdesPres/