C’est l’une des nouvelles adresses de la rentrée, le Ristorante National, niché entre le Marais et Montorgueil dans l’enceinte du tout nouvel Hôtel du même nom (National, of course). Une néo-brasserie italienne où il fait bon s’attabler, à condition de s’y prendre tôt : le bouche-à-oreille commence à fonctionner. Réservation plus que conseillée donc.

© Ristorante National

On y entre par le bar, mais le meilleur se trouve à l’arrière, sous l’immense verrière. Le décor, spectaculaire, fait beaucoup dans le charme des lieux. Sobre, gris, design, mêlant dominantes bleutées et boisées, on y est bien.

Dans l’assiette : que du bon et du beau pour cette trattoria chic initiée par Julien Cohen, déjà aux commandes de la Pizza Chic, de Grazie ou de Professore. Pour commencer Dorade crue, buratta et poutargue ou Poulpe croustillant, crème de burrata et feuilles d’huître s’affichent d’une belle fraîcheur. On poursuit avec la Piccata de veau au citron parfaitement tendre, ou les Linguines aux langoustines et leur jus à se damner.

Un tout petit bémol peut-être sur le dessert avec un Pamplemousse caramélisé qui, somme toute banal, a du mal à nous impressionner.

© Ristorante National

Côté liquides, on s’encanaille avec de jolies découvertes italiennes comme ce Catarratto, du domaine Porta del vento, en culture biodynamique venu tout droit de Sicile. Le Ghizzano Rosso de la Tenuta de Ghizzano, crème de la crème toscane, mérite également qu’on s’y attarde.

Et si, après le repas, l’envie vous prenait de poursuivre les festivités, traversez donc le patio, direction l’Herbarium. Vous y découvrirez, derrière les grandes vitres, de jolis flacons posés sur le comptoir. Car ici on ne déguste pas de cocktails, mais de merveilleuses potions parfumées… Toute une expérience !

Maud Descamps


243 rue Saint-Martin
75003 Paris
T. 01 80 97 22 80
Ouvert tous les jours
A la carte, compter entre 40 et 60 €
Métro Arts et Métiers