Qui ne s’est jamais trouvé en face d’un linéaire de supermarché à chercher un « petit vin » sans savoir lequel choisir ? Il existe pourtant dans la grande surface du coin de la rue quelques pépites à petits prix que nous allons vous aider à dénicher. On commence notre série avec l’enseigne de proximité préférée des parisien(ne)s : le Monop’ A vos caddies !

Monoprix, devenue en quelques années une enseigne importante comme « caviste en ville », propose une sélection variée et toujours pointue de vins français et étrangers, avec des résultats à la hauteur des petites et grandes envies de tous les jours. Et pour ne rien gâcher, que ce soit en période de foires aux vins -il reste encore quelques jours pour en profiter- ou toute l’année, l’enseigne de centre-ville est un excellent pourvoyeur de vins pour satisfaire le curieux qui sommeille en chacun de nous.

On a donc écumé le rayon, pour peaufiner notre sélection des vins du quotidien, de préférence à moins de dix euros ! Parce que faire ses courses alimentaires et ses achats de vin au même endroit est possible, avec des vins de qualité à tous les prix, y compris pour ceux qui aiment sortir des sentiers battus.

Château Les Aubiers : ce Blaye Côtes de Bordeaux fait partie des valeurs sûres chez Monoprix.  Un vin rouge d’une très belle qualité pour un prix qui donne envie de se laisser tenter. Pour ne rien gâcher, ce vin bio est élaboré par une forte personnalité, un amoureux du travail bien fait : Jean-François Réaud a cette forme de liberté qui traduit un état d’esprit, une générosité qui se ressent dans ses vins.

Prix public constaté : 6,90€

Domaine Pellé : ce vin blanc (Sauvignon) de l’appellation Menetou Salon est une autre valeur sûre chez Monoprix. Il a pour seul défaut d’être actuellement… en rupture de stock. On attend avec impatience qu’il revienne sur les linéaires pour en remplir son cabas : ce vin-là se boit comme du petit lait.

Prix public constaté : 9,50€

En attendant, le muscadet Clos du Milieu du domaine Luneau Papin, dans un style différent mais tout aussi délicat, frais et léger, est un autre excellent choix de vin blanc. A fortiori pour les âmes curieuses : l’appellation Muscadet vit un véritable renouveau. Ses vins tournés vers l’océan, l’équation simple de leur accord avec tous les produits de la mer, et la généreuse passion des vignerons de la région n’y sont pas pour rien.

Prix public constaté : 7,95€

Leyda, vin chilien, cépage Carménère : une superbe découverte parmi la sélection toujours très bien pensée de vins étrangers Monoprix. Un vin rouge chilien bercé par l’air frais de l’océan pacifique, un concentré de la qualité des vins du pays : le Chili fait partie des contrées dont les vins sont à découvrir absolument, et Leyda en est devenu l’une des figures emblématiques. La version Sauvignon Blanc est tout aussi agréable, à acheter absolument si vous en trouvez -elle frôle la rupture de stock elle aussi.

Prix public constaté : 8,90€

Zinfandel Gallo Family Vineyards, vin californien ! Goûter un vin élaboré à partir du cépage zinfandel, ou « zin » pour les intimes, c’est la garantie d’un transport immédiat vers la Californie, région vinicole historique des Etats-Unis où le « zin » est le troisième cépage le plus cultivé. Je pourrais vous donner soif en vous disant qu’on y retrouve des arômes de baies noires, de prune confite et de pruneau, et que sa finale est relevée par de subtiles notes d’épices, de moka et de chocolat avec une pointe de vanille. J’aime tout autant vous suggérer de le goûter pour être convaincu que la curiosité est toujours bien récompensée. Et pour bien l’apprécier, dégustez-le chambré !

Prix public constaté : 6,10€

Les fiefs de Lagrange : c’est l’exception qui confirme la règle : un vin rouge (à plus de dix euros) qui a tout d’un grand. Le château (superbe), la région d’origine (Saint Julien), la philosophie (tout en précision). Petit frère d’un grand vin (le domaine est Grand Cru classé en 1855), il est bien fait, structuré et souple à la fois, tout en rondeur, avec de délicieux arômes de fruits rouges et noirs. Chez Lagrange on prend son temps, et sa dégustation pourra, elle aussi, attendre -ou se faire dès maintenant. Mais dans tous les cas on recommande fortement : ce vin-là, c’est un investissement !

Prix public constaté : 27,50€

Marie Mascré

La foire aux vins…

C’est jusqu’au 1er octobre chez Monoprix