Cette Epuisette-là, c’est comme si un rêve de cabane à huîtres c’était arrêté au pied du Sacré-Cœur. Dans un décor soigné, combinant, dans des vapeurs bleu marine (what else ?) le bois et le rotin, se niche, alanguie dans sa longueur, une de ces petites pépites que l’on aime découvrir pour vous. Un joli petit bar, une belle table ronde (à privilégier le soir venu), un art de la table où le dépareillé déploie ses charmes : on y est bien, malgré le volume sonore qui échauffe un peu les esprits à la nuit tombée.

La carte, sans surprise, est maritime (mais pas que). Elle offre ses fringantes petites assiettes en collection comme on déploierait son pique-nique sur la plage. « Carpaccio de saumon, sésame, soja et céleri mariné » gras comme il faut, « Tartare de bar, huile de noisette et mangue » d’une intense délicatesse, « Poulpe au beurre demi-sel, jus de citron, chips de chorizo et tomates confites » à la balance impeccable, « Beignets de calamar sauce chien » bien relevé et, dans la formule du déjeuner un « Fish and chips » délicieusement régressif et au « fish » variable selon la pêche.

Tout est d’une fraicheur imparable et joliment présenté. On peut même s’aventurer loin des rivages pour se régaler d’une « Endive braisée à la crème de gorgonzola et noix » caressante.

Les desserts sont peu nombreux et simples mais bien construits (Tarte tatin toute en douceur). Les vins assurent à prix raisonnables (vin au verre à partir de 5 € et très beau Riesling « Les Fossiles » du Domaine Mittnacht) et le service fait ce qu’il faut pour vous mettre à l’aise, dans une ambiance amicale et chaleureuse.

Voilà donc le petit repaire des amateurs d’iode où il fera bon venir déguster quelques Fines de Claire avant Noël. Et plus car affinités.

 

Thierry Richard
(Texte et Photos)

 

L’Epuisette
73 rue de Rochechouart
75009 Paris
Téléphone : 01 53 21 02 87
Fermé dimanche soir et lundi
Formules déjeuner : 16 € et 19 €
A la carte, compter entre 30 € et 40 €
Métro : Anvers