Les fêtes de fin d’année approchent… Entre la dinde farcie et la bûche  vous reprendrez bien un bon film de Noël ! Alors pour vous assurer une digestion plus facile ou pour devenir le meilleur tonton du monde, ou simplement pour partager fou rire et larmes en famille, voici notre sélection à revoir pour la Noël.                    

Le plus absurde – Un Jour sans fin, 1993

Et si Noël ne finissait jamais ? La folie mélancolique de Bill Murray, contraint de revivre la même journée jusqu’à ce qu’il trouve un sens à sa vie. Une réflexion sur le temps qui passe et l’importance de l’instant. A revivre avec sa famille … pour profiter d’elle.

Le plus 80s – Un fauteuil pour deux, 1983

Peut-être le film le plus preppy style. Une comédie sur fond de bourse et de taux de change emmenée par Murphy et Aykroyd et d’excellents seconds rôles comme celui du majordome Coleman et Ophélie jouée par la plus belle poitrine du cinéma américain, Jamie Lee Curtis. Se prendre pour un trader avec son ami d’enfance.

Le plus familial – Maman, j’ai raté l’avion, 1990

Il fait l’unanimité chez les petits et les grands ! La maison américaine et les décorations de Noël, la ville sous la neige, la malice du petit McCallister et bien sûr nos deux voleurs abrutis, sortes de Laurel et Hardy en voleurs maladroits emmenés par le génial Joe Pesci. Pour rire avec ses neveux.

Le plus love love love ! – Love Actually, 2003

Le meilleur film à regarder pour Noël. On ne se lasse pas de cette comédie so British entre rires et larmes qui fait résonner la magie de Noël dans nos cœurs et nos pas de danse, comme Hugh Grant sur Pointer Sisters ! A revoir avec la femme de votre meilleur ami.

Le plus action — Die Hard (Piège de cristal), 1988

Le film d’action enlevé par un Bruce Willis au sommet de sa forme, dans la peau du flic normal-mais-malin qui endosse le costume du super-héros malgré lui. Face à lui le génial Hans Gruber, méchant élégant et méthodique, à qui on a envie de dire, comme John McLane : « Yippee-ki-yay, pauvre con ! ». A regarder avec son frère.

Le grand classique américain — White Christmas, 1954

Une comédie musicale comme on n’en fait plus. Décors surchargés, costumes étincelants en rouge et blanc, une chanson devenue l’essence même du Noël made in USA chantée par Bing Crosby. A revoir avec sa mère et sa sœur. Pull de Noël de rigueur pour l’apprécier.

Le plus dramatique — Les Marmottes, 1993

Comment ne pas s’y identifier ? Les émois de chacun dans le chalet familial pendant les fêtes de Noël ! Elie Chouraqui signe une comédie dramatique et acide autour des mariages et remariages, problèmes de couple, jeux d’adolescents, tromperies et bordel ambiant. Votre soirée de Noël peut-être…

Le moins “Noëllement correct” — Bad Santa, 2003

Un joyeux Noël revu par les frères Coen… On savoure ! Billy Bob Thornton en père Noël alcoolique, fumeur addict, dragueur et voleur multirécidiviste vaut à lui tout seul ce film. Projection avec sa bande d’ados.

Le plus français — La Bûche, 1999

On est tous à cran à la fin de l’année, quand arrive Noël : entre les préparatifs, les joies et les peines, les souvenirs et les envies… Danièle Thomson, nous emmène dans sa galerie de personnages tous plus faussement heureux les uns que les autres. Génial ronchon Claude Rich à l’œil à jamais pétillant de malice. A regarder avec sa tante.

Le plus intello — A very Murray Christmas, 2015

Normal, il s’agit d’un film de Sofia Coppola. New York, la tempête de neige, les chants de Noël, Bill Murray se prenant pour Sinatra, Clooney en guest… Très 5e Avenue, sur fond de show à l’américaine. A visionner avec sa chère et tendre.

Le plus féerique — L’étrange Noël de Monsieur Jack, 1993

Comment ne pas succomber à la magie folle de Tim Burton et son film d’animation, pure comédie musicale aux décors léchés et personnages truculents. Et comme Jack Skellington, on a envie de s’emparer de la ville de Noël ! A voir avec ses enfants … ou seul !

Guillaume Cadot