Ce n’est pas tous les jours que les Grands Ducs se rendent à la Goutte d’Or et c’est un tort. Il faut pousser les portes de l’Institut des Cultures d’Islam -qui n’a rien à voir avec l’Institut du Monde arabe, pour déambuler dans l’une des expositions les plus audacieuses du moment.

Vue de l’exposition à l’Institut des Cultures d’Islam © Aymeric Mantoux pour Les Grands Ducs

Rapprocher les calligraphes arabes (qui ont tout de même inventé l’écriture) et chinois et des artistes contemporains comme Bernar Venet ou L’Atlas, voilà qui était bien séduisant sur le papier, mais pas si évident à matérialiser. Le pari est plus que réussi grâce à une sélection pointue d’œuvres (Mustapha Akrim, Hossein Valamanesh…) et d’installations qui occupent des pièces entières, une scénographie ludique entre les deux bâtiments de l’ICI, (situés seulement à une rue d’écart) des concerts, des films, des débats et des animations pour les enfants.

Installation de L’Atlas

Entre les lignes, les frontières se fluidifient entre les disciplines : graphisme, peinture, sculpture, philosophie et poésie se rejoignent, comme dans l’installation de L’Atlas, une pièce obscure qui abrite trois toiles dont l’encre réagit seulement à la lumière noire.

En fond sonore, les chants des chamans recueillis lors d’un rite ayahuasca en Amérique du Sud par le frère de l’artiste. Ailleurs, en écho, une sculpture en acier d’une tonne et demie de Bernar Venet accrochée au mur figure comme un graffiti réinventé en relief.

Le principal enseignement de cette exposition, nourrie et conçue pour le plus grand nombre, sont les liens et les filiations qui courent entre la calligraphie traditionnelle, et celle, plus contemporaine, des artistes urbains ou conceptuels.

Aux œuvres d’art bien choisies s’ajoutent la fraîcheur de ce lieu secret, sa terrasse ensoleillée et sa petite cantine popu et parfumée au rez-de-chaussée. Un must.

Aymeric Mantoux

Lettres ouvertes : de la calligraphie au Street Art

Jusqu’au 21 janvier 2018
Institut des Cultures de l’Islam
56, rue Stephenson
& 19, rue Léon
75018, Paris
Entrée libre, du mardi au dimanche