Paris, l’hiver. Le temps d’un weekend, rien ne vaut le littoral français ! Plutôt que de rêver à ces pays imbéciles où jamais il ne pleut, selon le bon mot de Jacques (Brel), ou aux pistes enneigées de nos reliefs, direction la Bretagne…

Saint-Malo © Laurène Bigeau pour Les Grands Ducs

Qu’il pleuve ou qu’il vente, la Bretagne aux multiples facettes n’a de cesse de déployer ses charmes. Un bouquet d’iode, de varech et d’embruns couplé à un océan dont la palette chromatique oscille entre les verts, les gris, les bleus, et où la lumière se joue continuellement de la pierre et des marées. A moins de trois heures de Paris en TGV, Saint-Malo offre une pause vivifiante. Et tant mieux s’il pleut, de quoi ressortir l’attirail bottes caoutchouc et ciré jaune, un bonnet vissé sur les oreilles, et partir s’ébrouer librement à marée basse en attendant le coup de muscadet et les bulots ! Entre deux balades digestives sur les remparts, on découvre en version slowlife ce joyau de la côte d’émeraude, dans le plus pur style Vauban.

 

Les Terroiristes Associés

La devanture fleure bon la maison de qualité. Affiché sur une ardoise, un menu du jour tout en fraîcheur et doux dans ses prix (16€ entrée/plat, 19€ pour la totale). Cela va faire un an que cette petite adresse offre à tous malouins, et à chaque visiteur de passage, une carte travaillée autour de producteurs locaux et respectueux des saisons.

Les Terroiristes Associés © Laurène Bigeau pour Les Grands Ducs

Ce jour-là, un velouté de potimarron, noix et noisettes jouait des coudes avec un maquereau mariné soja pour aiguiser les appétits, avant de passer la seconde sur une échine de cochon fermier mariné soja et coriandre avec ses légumes d’hiver, ou un merlan fondant et son écrasé de pomme de terre aux algues. Juste le temps de finir de saucer et la bouteille de gros plant du pays nantais (cuvée “Folle Blanche” du Domaine de la Bregeonette) touche à sa fin.

Huître et algues

A post shared by Lesterroiristesassocies (@les_terroiristes_associes) on

Côté boisson, la maison plébiscite “les vins propres” et plutôt orientés bio/biodynamie. Une carte solide, efficace et très complète – toutes les régions ou presque – et bouteilles à consommer sur place ou à emporter. Eh oui ! Le restaurant fait caviste ou bien l’inverse, c’est vous qui voyez… Le soir, place aux tapas, il y de quoi se laisser tenter. Nous en tous cas, on a adoré !

 

Texture

Située en contrebas d’une rue intramuros versant port de plaisance, cette adresse voit double et propose dans un cadre résolument contemporain un coin bar à tapas (agrémenté d’un fumoir) et un restaurant.

Le nom affiche la couleur : on se dit que la carte devrait jouer sur tous les registres. Ici les menus dégustation se jouent en trois partitions, pour piocher dans les suggestions du jour aux énoncés minimalistes.

Celui en cinq étapes pour 45€ est un bon parcours initiatique. Parmi les propositions et pour suivre un amuse-bouche des plus toniques (tartare de bulots mayo soja) des saint-jacques en bouillon dashi/gingembre et champignons de Paris, un extraordinaire céleri parmesan (en version ruban non sans rappeler la tarte aux pommes d’un certain Alain P), une jolie lotte armoricaine et poires de terre croquantes, un magret endives braisées et bigarade, une assiette de fromages copieuse et savoureuse (assez rare pour être souligné) et un dessert cacao fève tonka riche en saveurs.

Texture © Laurène Bigeau pour Les Grands Ducs

Carte des vins pointue, du Pays de la Loire au Roussillon en passant par le Jura, service affable et disponible, avec le bon goût de proposer en guise d’accueil une mini tranche de pâté en croûte avec son verre de cidre fermier… Comment ne pas y fleurer une adresse on ne peut plus civilisée ?

 

La Fabrique

Non loin de Texture, de quoi prolonger agréablement la soirée pour aller tester la mixologie à la sauce corsaire et se réchauffer au coin de la cheminée. Transformée depuis un an et demi, cette ancienne rhumerie propose à sa carte plus de 120 références de spiritueux.

Le lieu fait la part belle au travail au bar, le taulier s’étant entre autres formé chez les Grands Britons de Londres. On y déguste des cocktails dans l’air du temps, ainsi qu’une carte étoffée de bières artisanales et whiskies made in Breizh ou d’ailleurs. La décoration éclectique associe le côté brut de la brique à la chaleur du bois, et la tapisserie ananas rappelle le légendaire esprit voyageur et exotique des bretons.

La Fabrique © Fernand Goncalves

Ici, rien que des produits frais dans le shaker, et comble du chic : herbes aromatiques et citronniers en provenance directe du toit de l’établissement, on ne peut plus locavore ! Ce soir-là nous avions des envies de Porn Star Martini, un bon classique réalisé à base de vodka infusée maison à la vanille. A essayer également, le Complétement Raisin, une création efficace à base de gin de raisin, de sirop de raisin et fleur de sureaux. Pour les plus appliqués, renseignez-vous sur la possibilité d’assister à des Master Class cocktails…

 

Le Comptoir Breizh

Déjà joyeusement exporté avec succès dans notre capitale en deux adresses (une dans le so trendy Haut Marais, l’autre fraîchement ouverte chez les germanopratins) sans parler de l’antenne nippone, les crêpes et galettes de compétition made in Breizh ont vu leur première édition naître ici.

Nourries au beurre Bordier (le voisin d’en face qui règne en maître du goût dans toute la cité) elles sont croustillantes à souhait et rendent toutes leurs lettres de noblesse à leur ADN breton plus que revendiqué.

Si point de virée bretonne sans galette, le double intérêt de cette adresse qui respire le bien-être, ce sont les huîtres des Parcs Saint Kerber et la carte de cidres tous horizons, privilégiant le local mais bravant les frontières (cidre breton, basque, et même de glace en provenance du Québec).

Mais n’oubliez pas de découvrir la face B orientée Japon…. Otonali, puisque c’est son nom, joue la carte nippone avec talent autour d’une table d’hôtes inspirante (là encore, de quoi faire niveau flacons…) Encore et toujours un sans-faute. Certes, l’adresse est grand classique du genre mais pourquoi se priver ?

 

La Maison Générale

Maison raffinée de textiles depuis trois générations, elle offre toute une sélection de produits d’ameublement dans un concept store mêlant des pièces chinées ethniques et contemporaines.

On déambule avec délice entre les centaines de tapis, tous plus aguicheurs les uns que les autres, les objets de décoration et autres parures de lit ou luminaires, et l’on se prend à rêver de changement d’univers que nous font vite regretter nos volumes parisiens. Bonne nouvelle, on peut commander en ligne et se faire livrer !

La Maison Générale © Laurène Bigeau pour Les Grands Ducs

Un peu plus bas dans la rue, une antenne bis (décidément tout est double en terres malouines) où la décoration est complétée par un rayon mode et un salon de thé au charme asiatique et aux pâtisseries de la maison Roellinger… De quoi occuper une heure quand le crachin laisse place à une ondée confirmée, et que la piscine du Grand hôtel des Thermes affiche complet.

Laurène Bigeau

Préparer son weekend
A relire : Chateaubriand (l’enfant du pays)
et Robert Surcouf (le Roi des corsaires Malouins)
A réécouter : Soldat Louis, pas Du Rhum des Femmes mais C’est un pays
Pour ne pas être pris au dépourvu : On s’approvisionne chez Aigle (pour les bottes) et Saint James (à prononcer à la française Jeame) pour les marinières.
Sur place
Parler plutôt d’Intramuros que de ville Close
Ne pas manquer la visite de la Cathédrale Saint-Vincent
Prendre une chambre vue mer à l’Hôtel France & Chateaubriand pour son côté délicieusement suranné
Evidemment aller faire un saut chez le pape du beurre Jean-Yves Bordier dans sa boutique ou son restaurant iconique Autour du beurre
Se lever tôt et profiter des surfeurs et cavaliers sur la plage du Sillon
Prendre une auto et pousser jusqu’à Dinan et Dinard et pourquoi pas  jusqu’à Rennes !
Nos adresses

Les Terroiristes Associés
21 rue de Dinan
02 23 17 24 49
Texture
8 rue des Cordiers
02 99 48 10 00 
La Fabrique
7 rue de Chartres
02 23 15 97 78
Le Comptoir Breizh / Otonali
6-8 rue de l’Orme
02 23 18 76 81 
La Maison Générale 
4 Rue de la Corne de Cerf
02 99 40 81 37 
Maison Bordier et Restaurant Autour du Beurre
7 rue de l’Orme
02 23 18 25 81
Grand Hôtel des Thermes Saint-Malo
100 boulevard Hébert
02 99 40 75 00