En quelques années à peine, la street food et les cuisines du bout du monde ont essaimé dans tout Paris leurs accents parfumés et leurs plats dégustés sur le pouce. C’est cette manière de dépaysement à bon compte que propose le tout juste ouvert Street Bangkok Roast & Beer, une rôtisserie mêlant habilement dans ses assiettes de carton de belles saveurs asiatiques. Voyage.

Par Thierry Richard

 

C’est comme si un bout d’Ekkamai s’était détaché de Bangkok pour se poser tranquillement sur les rives de la rue Saint-Denis. Décoration néo-industrielle, graffitis judicieusement placés, énorme néon coloré en backstage, tables métalliques, tabourets gravés, canards laqués suspendus en vitrine et, sur les murs de pierres grattées une série d’affiches et photographies aux couleurs délavées importées de Thaïlande.

Vous l’avez compris, pousser la porte du Street Bangkok Roast & Beer, c’est partir en voyage (un peu comme filer à Tokyo en entrant au Kodawari). Un voyage bon marché puisqu’ici on pratique une version très street des nourritures asiatiques, dans un joyeux fourre-tout parfumé et vibrant. Le foule jeune et cosmopolite qui s’y presse ne s’y est d’ailleurs pas trompée.

Pour une première visite, ne passez pas à côté du “Grand Mix”, étalage des compétences locales combinant canard laqué, poulet rôti et porc laqué avec toutes les sauces maison (épicée, aigre-douce, sucrée…) sur une profusion de riz et de légumes verts croquants. C’est copieux, charnu, parfumé, avec ce qu’il faut bien sûr de mélange gras/sucré. On vous fournira même, à la demande, une paire de gants pour aider à la dégustation…

Qui dit roast dit rôtisserie. Et c’est pour cela que l’on vient avant tout ici : “Canard laqué façon street” (un canard saumuré dans un bain d’herbe et d’épices, laqué et séché puis rôti à la flamme, servi avec une sauce aigre-douce pêche/abricot), “Poulet rôti Bangkok” (poulet fermier mariné au citron vert, coriandre, nuoc mam, doré à la flamme et servi avec sauce citronnelle et tamarin), “Porc laqué” (échine de porc marinée dans un mélange 5 épices, tofu rouge et soja, servi avec une sauce au miel, gingembre et écorce d’orange) sont les attractions de base, toutes parfaitement cuites et servies généreusement.

Mais on peut aussi se tourner vers de délicieuses, et très pimentées, “Nouilles sautées” (veggies ou accompagnées de boeuf) au dark soja, poivre, brocolis thaï, graines de soja salées et citron vert, un “Porc sauté au basilic” aux parfums lointains, servi avec Holy Basil, le top du basilic thaï, et un oeuf au plat, ou même les “Coques sautées” minute, mêlant saveurs iodées, basilic thaï, confiture maison et sauce nuoc mam…

L’autre gimmick de ce Street Bangkok réside de l’autre côté du comptoir où l’on vous sert, à la pression, un bel assortiment de bières bien fraîches apaisant le feu du piment, de l’inévitable Singha thaï à la Boston Lager Samuel Adams, en passant par l’Erdinger bavaroise et la Brewdog Elvis Juice, une IPA au goût épicé.

Avec un service jeune, cool mais pro et des prix de plats oscillant entre 8 € et 19 €, on ne perd pas de temps et on file à Etienne Marcel s’encanailler à Bangkok le temps d’un déjeuner épicé ou d’une chaude soirée.

 

T.R.
(Texte et photographies)

 

Street Bangkok Roast & Beer
112 rue Saint Denis
75002 Paris
Téléphone : 01 42 36 60 92
Ouvert tous les jours
A la carte compter entre 15 € et 25 €
Métro : Etienne Marcel