Le ciel, la roche, l’eau. Cela semblerait aller de soi et pourtant, rares sont les lieux de villégiature où l’on se sent véritablement immergé dans les trois éléments. C’est bien le cas des Roches Blanches, perchées à pic sur les roches calcaires de la baie de Cassis, face au cap Canaille. Une vue à couper le souffle où que l’on se tienne, la mer bien sûr, le soleil de cette fin de saison qui s’étire, et le silence. Plongée.

Par Elsa Cau

Les Roches Blanches, Cassis © D.Delmas

A ceux pour qui les collines de Marcel Pagnol sont une madeleine de Proust, la région ne peut qu’éternellement séduire. L’hôtel des Roches Blanches, bâtisse Art Déco somptueusement restaurée, s’élève au détour d’une rue courbe de Cassis, l’avenue des Calanques. A l’intérieur, un hôtel luxueux et contemporain, ayant toutefois conservé certains de ses éléments d’origine : les ferronneries de la double-porte d’entrée, la rampe de l’escalier d’honneur, les volumes.

En deux temps trois mouvements, nous voici dans l’une des chambres épurées mais cossues. Quel besoin d’habiller les murs, quand la vue emplit complètement l’espace ? La mer, à perte de vue, le Cap Canaille rougeoyant, le ciel tantôt bleu dur, tantôt rose orangé. On ne s’en lassera pas, de cette vision à tout moment changeante, de ce Soir Antique d’Alphonse Osbert, de cette lumière à la Maurice Denis.

© Elsa Cau

Concrètement, l’hôtel se déploie, un peu comme un paquebot, tout en longueur. L’agence Kappel, dirigée par l’architecte Monica Kappel, y a brillamment ravivé l’âme Art Déco (remise au goût du jour) de ce qui fut une maison de villégiature puis un hôtel dès les années 1920. Chambres deluxe, prestige, exclusives, suites, SPA Le Tigre, restaurant et bar… Question confort, on ne sera pas mal reçu.

Le clou du spectacle permanent, on l’a compris, c’est bien sûr cette immersion totale (et complètement irréelle) dans la nature environnante. C’est la force de l’architecture des lieux qui vous plonge véritablement entre pins parasols, roche lumineuse et mers profondes. Où que l’on se tienne, à l’intérieur comme à l’extérieur, la vue vous envahit. Travers de Parisiens habitués au vis-à-vis haussmannien ?

Côté bon vivant, le restaurant propose une carte plutôt classique, aux produits locaux bien sûr, et aux prix correspondant au standing de l’hôtel (entrées et desserts autour de 20€, plats autour de 30-50€, carte des des vins assez variée). Avec une vue pareille, on joue les grand-bourgeois et on se jette avec volupté sur le “homard bleu en velouté, gnocchis de betterave et premiers cèpes de la saison”.

Au bar des Roches Blanches © Elsa Cau pour Les Grands Ducs

On vous conseille aussi le loup de mer et le rouget de Méditerranée… Après, on n’a plus faim, on est un peu enivrés par le vin et par le si beau reflet de la lune dans la mer, juste à nos pieds. On a bien fait de s’arrêter au sorbet : le lendemain, le petit-déjeuner est gargantuesque (mention spéciale pour ces brioches à la fleur d’oranger dont on s’est presque rendu malade).

En contrebas des jardins de plantes grasses, au milieu des deux piscines (l’une, très radicale, splendide de mosaïques noir et vert irisé, rectangle graphique au bord du rocher, l’autre, toute en courbes, dans laquelle on se prendrait presque pour un modèle de Slim Aarons), l’accès direct à la mer rappelle, lui aussi, celui d’un bateau : une échelle plantée directement dans la roche, et l’eau brillante.

© Elsa Cau

On aspirera bientôt de nouveau à sentir sur sa peau cette lumière du sud, blonde et inimitable, se souvenant de cette drôle de sensation d’être au début de l’automne, à la fin de l’été, entre deux eaux et entre deux temps. “Goûter, en regrettant l’été blanc et torride, de l’arrière-saison le rayon jaune et doux !” Baudelaire serait certainement resté un peu plus longtemps…

E.C.

Bon à savoir
Les Roches Blanches, hôtel 5 *
9 avenue des Calanques
13260 Cassis France
Tel : +33 4 42 01 09 30
Réservez dès maintenant (vous avez jusqu’au premier week-end de novembre) ou pour le Printemps…
Pour les sportifs, paddle à disposition à l’hôtel (et de nombreuses autres activités physiques à organiser avec la Conciergerie de l’hôtel).
Pour les curieux, demandez le pointu, petit embarcadère de pêcheur pour découvrir les Calanques depuis la mer. Et si vous vous y prenez à l’avance, vous pourrez aussi assister à la pêche !