Boston, New York, Philadelphie, et quelques escales à portée d’océan comme Cap Cod ou les Hamptons : nul besoin de se plonger trop longtemps dans les guides pour trouver un itinéraire tout tracé dans le nord-est des Etats-Unis. Tant mieux pour les adeptes des sentiers battus – après tout, c’est un très beau voyage – mais aussi pour ceux qui préfèrent pousser la curiosité quelques centaines de kilomètres plus au sud. Car à l’instar de « l’autre côte ouest » (où nous vous avions amené il y a deux ans), il y a du côté Atlantique quelques spots qui méritent que l’on s’y attarde plus que pour une simple nuit ou un plein d’essence. Après Richmond, direction Baltimore et la baie de Chesapeake.

Par Damien Guillou (texte et photographies)

baltimore2

Au Pendry, à Baltimore

De Baltimore, l’imaginaire collectif nous renvoie quasi inexorablement vers les cinq saisons de la (fracassante) série The Wire, ou encore les émeutes d’avril 2015, sur fond de couvre-feu faisant suite au décès d’un homme de 25 ans après son arrestation par la police locale. Bref, on a connu des offices du tourisme avec les valises moins chargées… Cela étant dit, on ne va pas (se) mentir : certains stigmates de la pauvreté sont encore là (comme dans toutes les grandes agglomérations du pays, finalement…) et Baltimore n’est pas devenue un paradis sur terre en quelques années. Mais il faut raison garder, la plus grande ville du Maryland n’est pas non plus la no-go zone que l’on veut parfois nous décrire. Silence donc, car Baltimore pousse et – vous vous souviendrez l’avoir lu ici pour la première fois – devrait probablement faire boom d’ici quelques années.

baltimore1

Baltimore

Pour se mettre en appétit

En attendant que le monde frappe à sa porte, certains spots qui regardent vers l’avenir ont bel et bien fait battre notre petit cœur de Grand Duc. Notre coin préféré : Fells Point, pour ses briques rouges, ses nombreux bars où s’enjailler et, plus que jamais, le Pendry qui, s’il n’est pas votre lieu de villégiature, fera au moins office d’escale d’un soir à l’heure de s’hydrater ou pour le dîner. Promis, vos papilles (et votre compte Instagram) vous remercieront !

pendry

Baltimore Pendry bar

Pour un combo bière local – steak wagyu – frites truffées, direction The Food Market un des restaurants les plus cools de la ville (et l’occasion de découvrir le quartier d’Hampden et ses quelques boutiques fancy).

The QG porte quant à lui bien son nom. Véritable temple pour gentlemen, cette adresse sur six niveaux (l’immeuble a été racheté par le très visionnaire Craig Martin lorsque le prix de la pierre s’est effondré) rassemble les Grands Ducs locaux (il existe même une membership card). Barber shop, cigares, vêtements sur-mesure, spa, speakeasy : nul besoin de préciser que l’on s’est senti comme chez nous au 31 S Calvert Street… On n’oublie pas Inner Harbour et son agréable marina, ses panoramas sur la ville et son truculent Visionary Art Museum.

baltimore

Baltimore

Annapolis, grandeur miniature

Annapolis

Annapolis

Avant d’emprunter l’impressionnant Bay Bridge et de profiter de ce que la baie de Chesapeake a de plus agréable à offrir, une petite escale à Annapolis (c’est sur la route) ravira les amateurs d’histoire et de culture américaine.

La balade dans cette proprette cité de près de 40 000 âmes aux rues et places colorées vaut tout d’abord le détour pour son architecture variée. Style géorgien par ici, victorien ou fédéral par là, la capitale de l’État du Maryland raconte à elle seule l’histoire du pays. On y flâne donc avec curiosité partagée par les élèves officiers de l’Académie navale, dont il n’est pas rare de croiser les uniformes.

Annapolis1

Annapolis

Car c’est bien à Annapolis que siège le plus important (et très classieux !) campus universitaire du continent, qui a compté dans ses rangs quelques figures comme Jimmy Carter, John McCain ou David Robinson. Ce dernier, promis à un avenir étoilé sur les parquets de NBA, fut d’ailleurs l’un des seuls élèves exemptés de “rendre” quelques années à l’US Navy après ses études. Une mansuétude qui permettra à celui que l’on surnommait l’amiral de remporter deux titres en NBA et autant de médailles d’or olympiques avec son équipe nationale (il était membre de la fameuse Dream Team de 1992 aux côtés d’autres légendes comme Michael Jordan et Magic Johnson).

Annapolis3

Le Capitole, à Annapolis

Autre must see d’Annapolis, le Capitole de l’État du Maryland abrite un pan important de l’Histoire des US, puisque c’est entre ces murs que George Washington s’est résigné à commander l’armée continentale…

Baie du bonheur

Une fois le cours d’histoire bien assimilé, cap vers l’Eastern Shore de la baie de Chesapeake. Dès les premières bouffées d’air sur ce côté du plus grand estuaire des Etats-Unis, on ressent irrémédiablement l’envie d’y passer une vie.baieC’est d’ailleurs ce que font d’anciens habitants de Washington et New York, qui troquent sans remord l’effervescence des villes pour les couchers de soleil ardents (ceux de Tilghman island sont presque indécents), le ramassage de crabes et l’observation des oiseaux migrateurs. Expérimenter la baie de Chesapeake, c’est donc retrouver ce rapport avec l’eau qui, ici, est mi-douce mi-salée (certaines huîtres sont très sweet).

C’est aussi passer de galeries d’art en antiquaires entre Easton et Saint Michaels, emprunter le plus vieux (mini) ferry du pays pour rallier Bellevue et Oxford, ou encore admirer la vue depuis une maison digne d’une série et donnant sur le rivage (un luxe avec option baie vitrée et longue vue qu’il ne faut en aucun cas hésiter à s’offrir).

Nos bonnes adresses ? Pas de panique, il y a de quoi cajoler tout Grand Duc qui se respecte, à commencer par le Robert Morris Inn. Créé en 1710, la plus vieille auberge des Etats-Unis est aussi la plus charmante du coin. Parfaitement dans son jus, elle fait parti de ces endroits dont les murs (et le parquet) parlent d’eux-mêmes.

robert morris inn

La salle du Robert Morris Inn

Un accord parfait avec les plats proposés par Mark Shelter, qui a notamment roulé sa bosse à l’hôtel du cap d’Antibes avant de venir choyer à sa façon les produits locaux de la baie (huîtres, crabecake etc.).

Autre table où on s’est senti comme chez soi : le Inn at 202 Dover. Dans cette maison dans le pur style victorien qui accueille des dîners thématiques autour du vin (où, paraît-il, on peut croiser quelques sénateurs et ambassadeurs), le taulier se nomme Ron Mitchell. Gouailleur à souhait, il fait bon partager avec lui une belle bouteille et quelques anecdotes de voyages d’où il a ramené la décoration ornant ses quatre incroyables suites.

inn 202 Dover

Au Inn at 202 Dover, jamais sans Les Grands Ducs !

L’esprit et les papilles bien flattées : c’est dans cet état un peu second que l’on quitte cette enchanteuse baie de Chesapeake, croisant les doigts pour que notre prochaine et dernière escale washingtonienne nous laisse elle aussi rêve(u)r…

D.G.

Baltimore et la baie de Chesapeake façon Grands Ducs
Y aller
Plus ou moins 3h pour rallier Baltimore depuis Richmond (notre première étape), seulement la moitié depuis l’aéroport de Washington-Dulles. Baltimore se trouve ensuite à 45 minutes d’Annapolis, d’où il faut compter une heure de plus pour rejoindre les trésors de la baie de Chesapeake.

Baltimore

Dormir au Sagamore Pendry Baltimore (et pas ailleurs !) : situation idéale pour découvrir la ville, vue, piscine, belle adresse où passer la soirée, et on en passe… Pour l’anecdote (et le bon tip !), l’établissement est estampillé du même nom que la distillerie située dans un autre coin de la ville. Si la visite des lieux ne vous branche pas, on vous recommande en revanche d’aller y trouver le whisky qui alourdira vos bagages (l’excellent Port Finish pour nous).  Et pendant qu’on y est, allez donc tester les succulentes ribs de la Rye Tavern juste à côté.
Lyon Distillery

Sagamore Distillery

Sagamore Pendry Baltimore
1715 Thames St, Baltimore,
MD 21231, USA
A partir de 300 € la nuit
rye

Rye Tavern

Rye Tavern
13 Rye Street, Baltimore,
MD 21230, USA
Avant ou après un dîner au Food Market boire un verre au Elk Room. Derrière la porte bien cachée, un bar clandestin comme on les aime. Lumières si basses que l’on distingue mal les tables voisines, fauteuils capitonnés : tout y est, et on adore ! Sur la carte, 21 cocktails rendant hommage aux voyages et à Baltimore. Pour nous, ce sera un wildcard s’il vous plaît ! Sans conteste notre meilleur verre en ville.
Food Market
1017 W 36th St, Baltimore,
MD 21211, USA
Elk Room
1010 Fleet St, Baltimore,
MD 21202, USA
Pour le shopping :
The QG
31 S Calvert St, Baltimore,
MD 21202, USA
Gian Marco Meanswear
517 N Charles St, Baltimore,
MD 21201, USA
Pour les fans de sports ou les curieux, deux stades (voisins), et deux ambiances :
M&T Bank Stadium pour le football américain
1101 Russell St, Baltimore,
MD 21230, USA
Oriole Park pour le baseball
333 W Camden St, Baltimore,
MD 21201, USA

Annapolis

La nuit au Westin
100 Westgate Cir, Annapolis,
MD 21401, USA
A partir de 140 € la nuit
Le petit-déjeuner au Light House Bistro (superbes pancakes)
202 West St, Annapolis,
MD 21401, USA
Le déjeuner au Market House (large choix sur différents stands)
25 Market Space, Annapolis,
MD 21401, USA

Baie de Chesapeake

Dormir : pour un grand plaisir, vous trouverez un large choix de maisons exceptionnelles sur le site de Tide Water Vacations.
cote est

L’une des belles maisons de la baie

Vous l’aurez compris, on a aussi adoré séjourner au Inn at 202 Dover (choisissez la suite africaine, un voyage à elle seule).
202 E Dover St, Easton,
MD 21601, USA
A partir de 280 € la nuit
perry

La Chambre au Perry Cabin

Last but not least du tout, le très raffiné Perry Cabin, un lieu dingue où vous pourrez notamment profiter des jardins avec vue sur la baie, des vieux bateaux à louer sur place ou du spa. Fabuleux, ne serait-ce que pour un drink au coin du feu. C’est aussi une de nos adresses de choix pour dîner, avec le Inn at 202 Dover et le Robert Morris Inn. Pour boire un (autre) verre, rendez-vous au Stewart, à Easton.
Perry Cabin
308 Watkins Ln, St Michaels,
MD 21663, USA
A partir de 260 € la nuit
Robert Morris Inn
314 N Morris St, Oxford,
MD 21654, USA
Apprendre à ramasser les huîtres (naturelles !), voir les skipjacks (les bateaux de pêche traditionnels) et comprendre l’histoire de la baie au très immersif Chesapeake Bay Maritime Museum, dont on est ressorti aussi enchanté qu’on était sceptique avant la visite.
Chesapeake Bay Maritime Museum
213 N Talbot St, St Michaels,
MD 21663, USA
Entrée plein tarif : 5 $
Pour finir, quelques bons cigares au Easton Cigar and Smoke Shop et un rhum blanc assez intéressant à la distillerie Lyon (visite possible), fondée il y a 5 ans par une photographe et un ex-trader en mal d’un elixir à leur goût qu’ils ont longtemps cherché… avant de décider de la fabriquer.
Easton Cigar and Smoke Shop
6 Glenwood Ave # 1, Easton,
MD 21601, USA
Distillerie Lyon
605 S. Talbot St. #6
In the old mill
St Michaels, MD
Juste en face, passez saluer Helen de notre part. Vous repartirez de sa boutique (qu’elle appelle “mon trésor”) avec, au pire, l’histoire d’un des objets qu’elle a chiné et retapé avec tendresse.