Vous n’êtes ni un flic à Miami, ni au mariage de votre copain Serge Benamou sur une plage à Saint-Tropez, et pourtant vous avez terriblement envie de vous risquer au port du costume couleur claire ? Normal, vous avez déjà un dressing bien rempli de gris et de bleu marine… Vous avez osé le costume Prince-de-Galles flamboyant et tweed Donegal très automnal. Alors pourquoi pas un costume d’été beurre frais ou rosé ? Passage en revue.

Par Guillaume Cadot

pastel6

Gatsby, D.R.

Le costume en été, c’est possible. Oui, les matières comme la laine Fresco, le Solaro ou encore le coton Seersucker aident à affronter la chaleur avec élégance (on vous l’a déjà expliqué). Mais quand le soleil tape, se tourner vers les teintes plus pâles nécessite un peu de doigté et d’assurance… On vous guide ! Pas toujours facile à maîtriser, la couleur claire, quand elle s’applique au costume, doit se jouer de finesse. Tout est dans la tonalité et l’éclat associés à un tissu qui respire l’été. Le truc ? Préférez des teintes colorées légèrement grisées, comme si elles avaient subi plusieurs lavages, elles seront plus faciles à porter.

Les plus faciles qu’on ne pense : les off-white

husbands

© Husbands Paris

La couleur claire a toujours été l’apanage des riches. Dure à entretenir, fragile dans le temps, statutaire, elle se porte lors des villégiatures sur la Riviera dans les années 1920 de la Café Society qui voyage de villes en villes en fonction des fêtes et des saisons.

Et quand le pastel s’invite sur les costumes, les Américains parlent de “statement summer suit” : ils se portent souvent pour les grandes occasions.

C’est le lin – le vrai, celui qui est lourd, en provenance directe d’Irlande, avec une main un peu raide pour donner un parfait tombé – la matière à privilégier pour votre costume ; vanille, beurre frais, crème, craie, ivoire, toutes les nuances de faux blancs lui vont à merveille.

Sortez-le lors de votre prochain week-end sur la Côte d’Azur au mois de juin avec une chemise bleu azur et des mocassins en velours… ou à l’occasion de ce mariage dans les Cyclades !

pastel1

Tony Montana, D.R.

Les teintes timides à essayer : light grey et baby blue

Ce sont les teintes édulcorées, celles qui d’habitude apparaissent franches et massives dans le vestiaire masculin comme le bleu marine ou le gris. Deux couleurs qui deviennent passées, qui “n’oseraient plus dire leur nom” selon le bon mot de Michel Pastoureau…

pastel2

Felix Leiter, D.R.

Le bleu pâle devient baby chez les Anglo-saxons, le gris clair s’illumine. Si vous aimez porter ce type de couleurs l’été, privilégiez les tissus mats : lin lourd, toile de laine sèche comme le Fresco. Le gris clair passe très bien en ville (comme dans Mad Men!) mais le costume bleu pâle reste plus difficile à porter – sauf si vous êtes en bord de mer. A vous de trouver la bonne nuance ! Un conseil : restez proche d’un bleu marine un peu passé…

pastel3

James Bond, D.R.

 

L’outsider, le vert délavé

Et pourtant ! Le costume d’été vert olive, on l’aime. La couleur s’associe aussi facilement que le bleu marine. L’imaginer dans une nuance plus claire est aussi difficile que le baby blue.

pastel5

Jayz, D.R.

Ne reste qu’à choisir la bonne teinte (céladon, ou bien plus foncé, en coton, les lavages feront le reste) et prendre exemple sur Jay Z en complet croisé pistache Dries Van Noten dans son clip Apesh*t…  

 

Pour ceux qui osent : faux rouges et jaunes pâles

pastel7

David Bowie, D.R.

Là, on entre dans le dur ! Vous pourriez être le cousin de Patrick Abitbol ? Vous aimez les couleurs qui oscillent entre les gammes vives de rouges et de jaunes ? Version délavée, du miel au rosé, rien ne vous fait peur ! (Pour les plus timides, faux rouge et jaune investissent aussi votre garde-robe par petites touches… Et ça marche).

Ces couleurs s’accordent très bien avec un tissu en lin et vous piocherez au milieu du lot des éternels costumes marines pour votre prochain mariage sur une plage méditerranéenne… 

G.C.