La réputation du « Californian way of life », depuis un demi-siècle s’est également faite par le vin… Aujourd’hui, une nouvelle génération de winemakers prend le relais entre San Francisco et Oakland. Reportage.

Par Thibaut Mortier

vins-californie

sur une route californienne… © Aymeric Mantoux pour Les Grands Ducs

Direction la Napa Valley, une heure de route au nord de San Francisco tout au plus, histoire de mieux appréhender leur terroir, leur trajectoire et ce qu’ils racontent, qu’il s’agisse des « cult wines », version ‘ricaine de nos vins de garage, ou des grandes wineries qui ont fait le succès de la Californie depuis plus de 50 ans.

Il est en effet bien loin le temps ou Don Diego de la Vega (Zorro) et le sergent Garcia se contentaient de se rafraîchir le gosier avec un godet de vin du domaine, venu des quelques arpents de vigne de la propriété familiale, le « de la Vega estate », comme on dirait aujourd’hui. Les routes des vins californiens attirent des visiteurs du monde entier et les hôtels sont pris d’assaut, comme j’ai pu le constater. Ceci, largement grâce à un immigré italien, Cesare Mondavi, qui, en 1936, juste après la grande prohibition qui a conduit au démantèlement du vignoble américain, eut le pressentiment qu’on pouvait y cultiver de bons cépages au lieu des plants médiocres qui avaient été replantés en Napa.

californie1

D.R

C’est lui qui jettera les bases de ce qui deviendra par la suite une très puissante industrie. Depuis quelques années, elle est même en plein renouveau : de jeunes wineries qui cartonnent cessent de copier des vins français pour créer de véritables vins fins californiens.

Elles s’appellent Peay, Scribe ou encore Newton. On file à leur rencontre sur cette route des vins fréquentée par tous les futurs mariés et étudiants américains, la Highway 29, autrement baptisée « Highway« , non pas « to hell », mais « to heaven« . Un vrai générique de road movie

newton1

Newton, domaine de Peter et Su Hua, D.R

Les premières vignes n’apparaissent qu’à trente minutes de route de San Francisco. Sur le bord de la route, un panneau publicitaire représentant un bouchon de liège indique « Avec eux, le vin est meilleur, la nature aussi : le liège« . Tiens, on croyait les américains arc-boutés contre, défendant bec et ongles la capsule à vis ! Visiblement tout le monde n’est pas ici de cet avis.

quintessa1

Quintessa, propriété d’Agustin Huneeus, D.R

Le long de la Highway 129, l’une des deux artères principales de la vallée, se succèdent les estates, des plus modestes aux plus luxueux, dont les palais néoclassiques couronnent les mamelons des collines ensevelies sous la vigne. Les pieds sont si hauts qu’on croirait des arbres. C’est à s’y méprendre.

californie2

D.R

Cabernet Golf, Napa Tasting…tout ici a un rapport avec le vin, ou presque. Ca et là surgit un wine loft en verre et en aluminium. Ce qu’on appelle une winery n’a pas d’équivalent en français. Pour détourner les codes des caveaux de vignerons qu’ils trouvaient old school et dépassés, les propriétaires américains ont inventé ce concept redoutable d’un endroit ludique où les Américains viennent s’amuser autant que découvrir le vignoble. On vient en famille, en pick-up, on achète des tee-shirts, on pique-nique avec la grand-mère, il y a des attractions pour les grands et les petits, des restaurants, plusieurs bars à vin, de la musique…

inglenook

Inglenook, l’estate de Francis Ford Coppola, D.R

Mais il n’y a pas que de grosses machines dans la région. Plusieurs jeunes sommeliers de la baie nous ont indiqué qu’une nouvelle génération de vignerons pointait son goulot depuis une petite dizaine d’années et produisaient des vins moins puissants, moins concentrés, mais également moins onéreux et plus simples d’accès.

T.M.

Alors, on goûte ?

Peay Vineyards

peay

D.R

Andy Peay et sa famille, installés tout à fait au nord-ouest de la Sonoma, sur la côte sauvage Pacifique. Ils produisent un chardonnay exceptionnel à 30 € la bouteille.

207A N. Cloverdale #201,
Cloverdale,
T. + 1 707 894 8720

Quintessa Winery

quintessa

D.R

Au cœur de l’appellation Rutherford, Agustin Huneeus possède une propriété phénoménale qui donne un très grand vin splendide, fin et concentré.

1601 SIlverado Trail,
St Helena,
T. + 1 707 967 1601

Wind Gap Wines

wind gap wines

D.R

Pax Mahle et sa femme sont heureux. Sur leur petit domaine, ils couvent un syrah très recherché, mais les chardonnay et le pinot noir sont décoiffants.

Wind Gap, Forestville,
West Sonoma,
T. + 1 707 887 9100 

Scribe Winery

Jenna Levine

Jenna Levine, D.R

Ce n’est pas à Bordeaux qu’on serait accueillis par une jeune et jolie rockeuse blonde en short et boots, déambulant entre les tables de dégustation avec ses verres ballon dans un esprit très bohème chic. Jenna Levine n’est pas pour rien dans le charme de cette petite maison artisanale et familiale qui cultive avec nonchalance un certain art de vivre à la californienne. Pour autant, la maison produit des syrah, pinot, chardonnay et surtout cabernet de belle facture, moins sucrés et moins lourds que leurs homologues.

2300 Napa Road,
Sonoma
T. + 1 707 939 1858 

Rubicon Estate, Inglenook, Francis Ford Coppola

inglenook

D.R

Rubicon Estate ou Inglenook, l’une des wineries les plus visitées de la Napa Valley ressemble à un Walt Disney du vin à la gloire de FFC. Au centre duquel un vaste manoir XIXe, où même les toiles d’araignée ont été conservées.

Oui oui, c’est bien lui, le réalisateur multi-oscarisé à la bouille sympathique et la barbe poivre et sel. En 1975, il vient de faire fortune avec Le Parrain. Il achète des vignes. Son premier millésime sort en 1976.  « Son idée de départ n’était pas de monter un groupe international et de produire de nombreux vins. Mais il s’est senti engagé à le faire, à mesure que les opportunités se présentaient à lui« , assure son Château Ambassador qui nous reçoit à Inglenook. C’est pour cela que sa première cuvée en 1978 s’appelle Rubicon. Coppola s’est senti comme César en -49 avant J.-C. : une fois traversé le Rubicon, il n’était plus question de revenir en arrière.

Chez Coppola, la gamme de vins est l’une des plus larges au monde, de la piquette bien faite à 10 dollars aux cuvées chic à plus de 100 dollars. Aux manettes, un temps, il y eu même Philippe Bascaules, transfuge de Château Margaux (excusez du peu), venu épauler le consultant international Stéphane Derenoncourt. Du lourd donc.

L’empire de Coppola génère depuis longtemps plus d’argent que ses films. « C’a été l’opportunité d’une vie, confie son porte-parole. Francis a vu que cela pouvait devenir quelque chose d’énorme à un moment ou l’industrie du vin grossissait et se concentrait et que dans le monde entier, des gens se mettaient à boire du vin. Et puis c’était clairement pour lui une manière de se doter de ses propres ressources financières indépendamment des studios, pour financer ses activités. » 

Inglenook,
1991 St Helena Highway
Rutherford, 
T. +1 707-968-1100

Newton à la renverse

newton

D.R

Avec beaucoup de chance et de patience, on peut être reçu dans ce domaine, fondé en 1977 par Peter et Su Hua, l’un des plus beaux de la Napa Valley et celui qui produit parmi les vins les plus iconiques, propriété aujourd’hui de Estates & Wines (groupe LVMH).

50 hectares avec un chai gravitaire à l’architecture révolutionnaire, à l’époque. Le chardonnay est extraordinaire et les cabernet sauvignon sont acclamés dans le monde entier. Les unfiltrered sont une tuerie. A déguster aussi le Newton Unfiltered, must de la maison.

Newton Vineyards,
2555 Madrona Avenue,
St Helena,
T. + 1 707 963 9000