Réhabilitons ce bon vieux jogging si décrié ! Quoi de plus vilain que ce pantalon tout mou qui vous fait ressembler à… rien ? Mais peut-on décemment parler de tenue, du moins quand on a une certaine aptitude pour discerner le beau du laid… Un Grand Duc en  “jogging” ? Tordons le cou (ou la coupe) à ce type de pantalon pour mieux l’apprécier et le rendre (quasi) élégant en cette période de confinement forcé… 

Par Guillaume Cadot

The Royal Tenenbaums

The Royal Tenenbaums, D.R

Oui, vous allez pouvoir sortir chercher les croissants (puisqu’il ne vous reste plus que cette sortie-là) sans avoir honte de votre jogging et même le garder tout l’après-midi chez vous, confortablement installé dans votre sofa sans que votre épouse ne vous jette un œil accusateur. Et on vous dit quoi porter avec !

1. Le jogging est mort, vive les sweatpants !

Bannissons immédiatement ce terme de “jogging”. Les Anglo-Saxons l’appellent  “sweatpants”, un nom qui le caractérise davantage comme votre véritable doudou d’intérieur. Pour faire votre “yogging bande de buses” (comme dirait Bernard Frédéric), pardon votre running, vous porterez d’autres vêtements, plus techniques.

steve-mcqueen

Steve McQueen, D.R

2. Des couleurs neutres, on a dit.

Ne cherchez pas à trouver les couleurs qui pourraient convenir, on le choisit gris et c’est tout. Bleu marine au pire, mais surtout gris. Le gris chiné clair authentique. En coton. En moleskine de coton c’est encore mieux. Certains le cherchent en cachemire pour l’hiver. L’important est d’avoir une matière ultra confortable pour retrouver la sensation de votre couette !

President-Reagan

President Reagan, D.R

3. Une coupe de pilote

La coupe. Aie… C’est là que tout se joue. Un bord cote large pour la taille, un cordon plat pour le serrage de la ceinture, une coupe confortable au niveau des cuisses, qui se resserre à partir du genou pour finir en bord cote large sur les chevilles. Votre sweatpant doit s’inspirer des pantalons des pilotes de chasse. Et on le porte un peu court, surtout pas tire-bouchonné. Comme tous vos pantalons d’ailleurs !

Cadot

© Cadot

4. On porte quoi avec ?

Évitons le sweat à capuche, pas terrible, le total look sport… Chez soi, un bon t-shirt blanc cassé et une vieille chemise Denim ; pour sortir 5 minutes, un pull en cachemire “cable knit” et une belle écharpe volumineuse avec votre gilet sans manches matelassé. Si vous envisagez de vous balader dans ce type de pantalon ou même de voyager avec, jouez le décalage en enfilant un manteau droit et votre bonnet ou votre slack jacket en coton.

Brunello Cucinelli

© Brunello Cucinelli

5. Et les chaussures ?

Sneakers only ! Converse All Star vintage, New Balance 574 ou 991, les exemples ne manquent pas… Pour les couleurs, à vous de voir, votre sweatpant étant gris et seulement gris, vous pouvez vous autoriser quelques fantaisies si vous le souhaitez… 

Mar-Weldon

© Mar Weldon

Côté marques, on vous laissera chercher votre bonheur confortable du côté de J.Crew, Uniqlo, Cadet USA, Bonobos, Ron Dorff, Champion, Ralph Lauren, Orlebar Brown, Brunello Cucinelli… Real McCoy au Japon, ou encore les Français de Sweet Pants pour trouver la perle du molleton.

G.C