C’est peu dire qu’elles nous ont manqué. Ces tables où l’on avait pris nos habitudes, tissé des liens et trouvé assiettes à notre goût. Les voici désormais qui sortent de l’ombre, relèvent leurs rideaux métalliques et rallument leurs fourneaux. A petit feu. Mais c’est mieux que rien et c’est le coeur battant que nous remettons le couvert sur leurs bouts de terrasses. Petite sélection subjective faite avec le coeur autant qu’avec la bouche.

Par Thierry Richard

Grand Coeur

Grand Coeur (Paris 4)

La plus printanière : Grand Coeur

C’est une de mes terrasses préférées à Paris, planquée dans une grande cour pavée du Marais. Vaste et bien fichue, elle aligne ses tables sous un auvent bienvenu les jours de climat incertain. On s’y régale d’une cuisine inventive et fraîche, assez largement végétale imaginée par le chef étoilé Mauro Colagreco. Un must.


41 Rue du Temple, 75004 Paris – 01 58 28 18 90

Notre critique

 

Coucou

Coucou (Paris 9)

La plus SoPi : Coucou

SouthPigalle : je n’aime pas l’expression mais elle est signifiante d’un quartier qui vit au rythme de ses tables de qualité, implantées ici en pagaille. C’est aussi le quartier de coeur du chef Franck Baranger dont j’aime toutes les adresses, du Pantruche à Caillebotte en passant par Belle Maison. Coucou, la petite dernière, a disposé ses tables sur le trottoir à deux pas de l’avenue Trudaine et propose une cuisine comme on l’aime : simple, créative et généreuse.

14 Rue Bochart de Saron, 75009 Paris – 01 48 74 15 78
Notre critique

 

 

Brasserie Bellanger

Brasserie Bellanger (Paris 10)

La plus oeuf mayo : Brasserie Bellanger

Cette néo-brasserie a fait beaucoup pour revitaliser un quartier pas facile entre Gare du Nord et Gare de l’Est. Sa vaste terrasse est désormais de retour pour tous les amateurs de cuisine traditionnelle à petit prix, ce qui est la marque de fabrique de cette maison dynamique. Oeuf mayo, saucisse-purée, Paris-Brest : Paris est de retour dans nos assiettes.

140 Rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris – 09 54 00 99 65
Notre critique

 

 

yaya

Yaya (Paris 19)

La plus méditerranéenne : Yaya

Qui ignore encore le nom de Juan Arbelaez, le chef BG à l’énergie débordante, souvent à la limite du cabotinage souriant ? Il faut cependant sortir des clichés et savoir reconnaître que ce garçon en a sous le pied. Un vrai talent et une imagination débordante (que l’on retrouve d’ailleurs dans un livre de recettes chez Marabout que j’adore) qui se déguste avec entrain dans plusieurs établissements parisiens. Aujourd’hui, c’est en Grèce que l’on file sans craindre les fermetures de frontières pour goûter les saveurs méditerranéennes made in Arbelaez de Yaya.

33 Avenue Secrétan, 75019 Paris – 01 42 41 12 86

 

 

Mordu

Mordu (Paris 6)

La plus germanopratine : Mordu

Je l’écrivais il y a quelques mois : ce restaurant de très belle qualité sous les arcades du Marché Saint-Germain dispose d’une belle terrasse. C’est l’occasion de s’y attabler et de découvrir, si ce n’est déjà fait, la cuisine de Baptiste Trudel, ancien second de Guy Martin au Grand Véfour. Ne passez pas non plus à côté d’une très belle carte des vins.

2 Rue Félibien, 75006 Paris – 01 42 39 89 27
Notre critique

 

 

La Réserve

La Réserve (Paris 8)

La plus étoilée : La Réserve

Jérôme Banctel a repris du service dans les cuisines de La Réserve qui dispose désormais d’une belle terrasse aux abords des Champs Elysées. Une excellente nouvelle pour tous les amateurs (j’en suis) de la cuisine précise et raffinée de ce chef étoilé d’exception, à la discrétion exemplaire.

42 Avenue Gabriel, 75008 Paris – 01 58 36 60 60
Notre critique

 

 

Quedubon

Quedubon (Paris 19)

La plus guinguette : Quedubon

On attend avec impatience que Marc-Antoine Surand installe sur le trottoir de son bistrot aimable juché sur les hauteurs du Parc des Buttes Chaumont une pergola (elle arrive autour du 15 juin). A son ombre, on y dégustera la cuisine bistrotière authentique qui a fait la réputation des lieux. En attendant, le quartier se régale de la vente à emporter où la cervelle de veau côtoie la salade de homard. C’est déjà beaucoup.

22 Rue du Plateau, 75019 Paris – 01 42 38 18 65
Notre critique

 

 

Street BKK

Street BKK Roast & Beer (Paris 2)

La plus street food : Street BKK Roast & Beer 

Vous connaissez mon goût pour la street food asiatique, ses tables branlantes et ses saveurs puissantes. Retrouvez donc, à la lueur des néons colorés, le goût de Bangkok mâtiné de Canard Laqué dans ce repaire épicé et bien tenu que l’on adore. Peu de tables, jouez les horaires décalés.

112 Rue Saint-Denis, 75002 Paris – 01 42 36 60 92
Notre critique

 

T.R.

 

Mais encore ?
Quant à notre ami Pierre Cheucle, il faudra attendre le 22 juin, date théorique de libération totale des appétits pour se rendre Chez Marcel et y retrouver cette cuisine généreuse et canaille dont on ne se lasse pas. On s’en lèche les babines d’avance !
Pas de terrasse pour Amandine Chaignot mais un marché vivant et frais déployé au sein de son restaurant Pouliche, des produits de saison rares, pimpants et très bien sourcés, le sourire et l’énergie de la Cheffe en prime.
A venir dans les jours qui viennent – mais on vous tiendra bien sûr informé(e)s – les ventes en ligne de la cuisine de Bruno Doucet de La Régalade. Amateurs de pâtés croûtes, belles terrines et saumon mariné, tenez-vous prêts !