Le nomadisme estival suppose de voyager léger. Les marmottes restent au coffre et une seule montre se glisse au poignet, pour toute la durée des vacances. Pour qu’elle puisse convenir à toutes les circonstances, des plus aventureuses aux plus festives, autant opter pour une pièce tout-terrain… 

Par Frédéric Brun

montres-ete 

1. Longines Heritage Skin Diver : légende vivante

Verre saphir, couronne et fond vissés pour une étanchéité à 300 mètres : Longines a mis tous les atouts de son côté pour faire dignement remonter à la surface sa première plongeuse, lancée en 1959. 

Longines

© Longines

Cette version contemporaine de 42 mm bénéficie en outre du calibre mécanique à remontage automatique L888 d’une grande fiabilité, produit exclusivement par ETA (ETA A31.L01) pour Longines et offrant une réserve de marche de 64 heures. 

Elle est proposée un bracelet en caoutchouc noir de finition quadrillé, en acier de type milanais, ou en cuir brun naturel. Que demander de plus ?

 

2. Zenith Chronomaster A384 Revival : esprit d’échelle 

Pour les admirateur du mouvement El Primero, le calibre automatique qui a changé l’histoire des chronographes il y a 50 ans, le retour de la Zenith A384, sous la forme de cette Chronomaster “Revival” est une nouvelle de taille. Comme l’A384 de 1969, elle arbore un boîtier en acier facetté de 37 mm au cadran tachymétrique laqué blanc et noir. 

zenith a 384

© Zenith

Mais elle est équipée de la dernière version du mouvement chronographe El Primero 400 ; l’aboutissement d’un demi-siècle de perfectionnement successifs. Bien que disponible sur un bracelet de cuir noir, cette A384 se révèle hautement désirable, surtout pour l’été, avec le bracelet “échelle” de Gay Frères, conforme aux modèles des années 70. Quel style !

zenith

La Zenith au poignet de notre chroniqueur… © Frédéric Brun pour Les Grands Ducs

 

3. Rado Captain Cook Automatic : baroudeuse légère

Les apparences ne sont pas trompeuses : la Captain Cook est de plus en plus contemporaine. Rado, la marque suisse réputée pour la maîtrise de la céramique, a mis tout son savoir-faire contemporain au service de cette référence, brièvement apparue dans ses collections en 1962. 

rado

© Rado

Les exemplaires d’origine sont devenus des objets de convoitise pour les collectionneurs. Les vacanciers s’intéresseront pour l’heure aux qualités de cette pièce originale, élégante, et légère (136 gr), profitant du système EasyClip pour un changement de bracelet rapidement et facilement sans l’aide d’outils. Un étui de voyage est d’ailleurs fourni. Motorisée par un calibre automatique, elle est étanche à 200m. Plus technique qu’il n’y paraît, la Captain Cook cache finalement bien son jeu.

 

4. Tudor Black Bay Fifty-Eight Navy Blue : fidèle à la Royale 

Considérer cette toute nouvelle plongeuse de Tudor comme une simple évocation nostalgique des montres fournies dans les années 70 par la marque suisse, sœur de Rolex, à la Marine nationale française serait une erreur de jugement. 

Tudor Navy Blue

© Tudor

Bien sûr, elle reprend le cadran bombé bleu aux index appliqués et non collés, mais aussi et l’élégant diamètre de 39 mm du modèle militaire original. Mais cette montre contemporaine, au boîtier affiné en épaisseur et étanche à 200 mètres, embarque désormais un mouvement de manufacture. 

Avec son spiral en silicium, le calibre MT5402 est plus précis que ne l’exige le Cosc, avec un réglage à -2/+4. Pour moins de frictions, la lunette unidirectionnelle est montée sur des billes en céramique. Mention spéciale pour le bracelet en tissu Jacquard bleu, réalisé par l’atelier Julien Faure, dans la région de St-Etienne. Des signes de distinction. 

Tudor 1

© Tudor

 

5. Vacheron Constantin Overseas Dual Time : l’exploratrice en tenue de soirée

Pourquoi choisir ? Aimer les voyages et les montres fonctionnelle n’oblige pas forcément à renoncer à un garde-temps raffiné et précieux. L’Overseas Dual Time de Vacheron Constantin cumule les avantages d’une montre pratique et tout-terrain avec l’une des plus prestigieuses et élégantes griffes de la haute horlogerie. 

Vacheron Constantin Overseas dual time

© Vacheron Constantin

Pièce maîtresse, le calibre manufacture automatique 5110 DT permet la lecture simultanée de deux fuseaux horaires. Les fonctions sont d’un maniement aisé. La date par aiguille dans un secteur à 6h est synchronisée avec l’heure locale, réglable par poussoir, et les deux fuseaux sur 12 heures sont ajustables par la couronne dans les deux sens. 

Le cadran laqué translucide noir est non seulement d’une parfaite lisibilité, mais en plus, grâce à un ingénieux système cette montre étanche à 150m peut se porter le soir pour dîner, en changeant le bracelet en acier ou en caoutchouc pour celui en cuir d’alligator. Une simple question de choix.

F.B